Monde

Des Américains se marient à la frontière avec le Canada pour que leur famille soit présente

Temps de lecture : 2 min

La grand-mère de la mariée, qui vit au Québec, s'est réjouit d'avoir pu assister au plus beau jour de la vie de sa petite-fille.

Les mariés ont prononcé leurs voeux de mariage au poste frontalier de Jamieson à Burke, un village à la frontière américo-canadienne. | Wu Jianxiong via Unsplash
Les mariés ont prononcé leurs voeux de mariage au poste frontalier de Jamieson à Burke, un village à la frontière américo-canadienne. | Wu Jianxiong via Unsplash

Ils se sont dit oui à Burke, un village de l'État de New York qui se trouve à la frontière avec le Québec. Karen Mahoney et Brian Ray, deux Américains qui allaient se marier, ne voulaient pas prononcer leurs vœux sans que la famille de la mariée soit présente. Problème: cette dernière était confinée au Canada en raison des restrictions sanitaires liées au Covid-19. Le couple new-yorkais a donc usé de ses connaissances pour que le mariage soit célébré en présence des êtres qui leur sont chers. Cette première union a été suivie d'une deuxième, le lendemain, avec le reste des invités.

Faire appel à l'agent de patrouille frontalière

Follement amoureux, le couple n'a pas souhaité attendre davantage pour se marier et a fixé la date de leur union au 25 septembre. La pandémie de Covid-19 sévissant, ils gardaient espoir que la frontière soit rouverte pour que la famille de Karen Mahoney, qui vit au Canada, puisse être présente. Ses parents et sa grand-mère, âgée de 96 ans, ne voulaient pas manquer cet évènement, rapporte CBS News.

Fin août, les futurs mariés ont compris que les voyages entre le Canada et les États-Unis ne seraient pas ré-autorisés à temps. Ils ont alors décidé de faire appel à «Border Brian», un ami et agent de patrouille frontalière, pour qu'il leur trouve un lieu de mariage.

C'est donc au poste de la ligne frontalière Jamieson, entre Burke à New York et le Québec au Canada, que les époux ont prononcé leurs vœux le 24 septembre aux côtés de la famille de la mariée et de l'agent de police. «Il n'était pas en service à ce moment-là et avait prévenu les autres agents de ce qui allait se passer», explique Karen Mahoney. «Il s'est arrangé pour que personne n'interrompe ce moment.» La grand-mère de la mariée lui a confié qu'elle n'oublierait jamais ce moment.

Le lendemain, le couple a célébré son mariage à la date initialement fixée et en compagnie du reste des invités. «J'ai épousé la plus belle femme du monde deux jours de suite», a déclaré Brian Ray.

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

En Colombie, 80 hippopotames vivent en liberté depuis la mort du baron de la drogue.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Libération de 5.600 détenus birmans emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février, inondations en Inde et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio