Santé / Monde

Des scientifiques espèrent développer un vaccin contre les overdoses d'opioïdes 

Temps de lecture : 2 min

93.331 personnes sont décédées d'une overdose en 2020 aux États-Unis.

Cachets d'oxycodone prescrits par un médecin, 18 septembre 2019, Washington,DC. | ERIC BARADAT / AFP
Cachets d'oxycodone prescrits par un médecin, 18 septembre 2019, Washington,DC. | ERIC BARADAT / AFP

Erika Edwards, journaliste pour NBC News a pu assister aux premières injections d’un essai de vaccin créé pour empêcher les overdoses d’opioïdes. Cet essai, encadré par Sandra Comer, a lieu à la faculté de médecine du Minnesota.

Tous les participants de l'essai sont addictes aux opioïdes. Ils vont passer dix semaines sous la surveillance de l’équipe de la faculté qui leur administrent des doses d’opioïdes non-mortelles pour observer la réaction du vaccin.

Son principe est assez simple, il force le système immunitaire du patient à développer des anticorps contre une cible donnée, comme pour tous les vaccins. Dans cet essai, c’est l’oxycodone qui est visé.

En revanche, le vaccin ne pourra pas empêcher les sujets de ressentir le manque de drogue. Il pourra seulement protéger les personnes susceptibles de consommer de l’oxycodone d’une overdose et des dommages au cerveau.

Deux autres universités développent également des vaccins ciblant d’autres opioïdes comme le fentanyl. Mais tous les scientifiques s’accordent à dire que pour lutter contre cette crise sanitaire, un vaccin ne suffit pas. Il faut qu'il soit couplé à des traitements pour lutter contre l’addiction elle-même, que ce soit des substituts ou une thérapie.

Des chiffres édifiants

En 2020, aux États-Unis, 93.331 personnes sont mortes par overdose de drogue dont 70% à cause des opioïdes. En 2019, au moins 1,6 millions de personnes avaient un problème d’addiction sévère aux opioïdes aux Etats-Unis. Certains le sont devenus après une soirée seulement, beaucoup d'autres après une prescription d’anti-douleurs. En 2019, au moins dix millions d’Américains ont consommé des opioïdes en dehors d’un schéma de prescription classique.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

En France, selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), entre 2000 et 2017, le pays est passé de 15 à 40 hospitalisations pour overdose d'opioïdes par million d'habitants, et le nombre de décès pour overdose a plus que doublé sur la même période.

Newsletters

Oxymores du Covid

Oxymores du Covid

Deux documentaires pour comprendre l'importance des salles de shoot

Deux documentaires pour comprendre l'importance des salles de shoot

Loin des débats stériles et idéologiques, «Chasser les dragons» et «Ici, je vais pas mourir» reviennent sur ces espaces nécessaires pour une population abîmée par la vie.

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

Dans son livre «Le Bal des folles», adapté en film, Victoria Mas évoque l'histoire des femmes placées de force à la Salpêtrière. Si les conditions d'internement en hôpital psychiatrique ne sont plus les mêmes aujourd’hui, des problèmes subsistent.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio