Sciences

La MDMA a tellement circulé au dernier festival de Glastonbury qu'elle a pollué la rivière

Temps de lecture : 2 min

Certaines espèces protégées sont menacées par la présence élevée de MDMA et de cocaïne.

La présence de drogue dans la rivière Whitelake est due aux urines des festivaliers. | Annie Spratt via Unsplash
La présence de drogue dans la rivière Whitelake est due aux urines des festivaliers. | Annie Spratt via Unsplash

Les concentrations de MDMA ont quadruplé dans la rivière Whitelake au cours de la semaine suivant la dernière édition du festival de Glastonbury, relate Sky News. Accueillant près de 135.000 personnes chaque année (les éditions 2020 et 2021 ont été annulées à cause du Covid) dans le sud-ouest de l'Angleterre, c'est l'un des plus grands festivals de musique pop au monde.

Une étude a été conduite par Dan Aberg, étudiant à l'École des sciences naturelles de l'Université de Bangor, et Christian Dunn, chercheur au Center for Environmental Biotechnology, en amont et en aval du cours d'eau qui longe le terrain du festival.

Outre la MDMA, les scientifiques ont mis en évidence la présence de cocaïne dans la rivière. D'après leur rapport, ceci est dû aux urines du public. La contamination a donc lieu à chaque festival, explique Dan Aberg.

Sensibiliser aux déchets de médicaments

La cocaïne et la MDMA sont des polluants inquiétants, peu étudiés et dévastateurs, signale Christian Dunn. Selon lui, il est primordial d'éduquer et de sensibiliser les festivaliers «aux déchets de médicaments et de produits pharmaceutiques».

La quantitié de drogue libérée dans les urines est suffisamment élevée pour bouleverser le cycle de vie des anguilles européennes, une espèce protégée. Les scientifiques s'inquiètent de ces perturbations qui pourraient nuire aux efforts de conservation de l'espèce en voie de disparition.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les organisateurs du festival sont conscients de la menace qui pèse sur les cours d'eau et, par ricochet, sur la faune, assure leur porte-parole. «Faire pipi sur la terre est quelque chose que nous continuerons de décourager fortement lors des futurs festivals. Nous ne tolérons pas non plus la consommation de drogues illégales à Glastonbury.» Ils se disent prêts à travailler en collaboration avec les scientifiques afin de prendre en compte leurs résultats et recommandations.

Newsletters

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

La douleur après la vaccination contre le Covid, c'est peut-être dans votre tête

Une nouvelle étude montre que 60% des effets indésirables seraient dus à l'effet nocebo.

Souffrant de problèmes d'érection, un homme s'est injecté de la mousse isolante dans le pénis

Souffrant de problèmes d'érection, un homme s'est injecté de la mousse isolante dans le pénis

Il s'est rendu aux urgences trois semaines plus tard, alors qu'il urinait du sang.

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

Des tubes métalliques datant d'il y a 5.500 ans pourraient être les plus anciennes pailles à boire

En or et en argent, elles auraient servi à siroter de la bière.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio