Monde

Une tortue retarde cinq avions au Japon

Temps de lecture : 2 min

Les employés d'aéroport ont plutôt l'habitude de retirer des chats ou des chiens du tarmac.

Une des compagnies aériennes retardées par la présence de la tortue sur le tarmac espère que cela présage un avenir radieux. | Wolfgang Hasselmann via Unsplash
Une des compagnies aériennes retardées par la présence de la tortue sur le tarmac espère que cela présage un avenir radieux. | Wolfgang Hasselmann via Unsplash

Fait rare que rapporte le Guardian: une tortue de deux kilos a été aperçue sur le tarmac de l'aéroport international de Narita, près de Tokyo. Le reptile, qui se déplaçait lentement, a perturbé le service aérien du deuxième aéroport le plus fréquenté du Japon, retardant cinq avions vendredi 24 septembre.

L'Airbus A380 de la compagnie All-Nippon Airways a subi un retard de quinze minutes du fait de cet incident animalier. Coïncidence ou pas, le fuselage de l'appareil est orné d'images de tortues marines, un embellissement effectué en juillet 2020 pour inaugurer le service du transporteur à Hawaï, où ces animaux sont considérés comme sacrés.

Les tortues, signe d'avenir radieux

Les employés au sol ont l'habitude d'intervenir face à ce genre de situation. Mais d'ordinaire, ce sont des chats errants, des chiens viverrins ou encore des lapins qui squattent le tarmac. Les tortues sont extrêmement rares, commente le Mainichi Shimbun, un média local.

Selon le personnel de l'aéroport, le reptile proviendrait du bassin de rétention situé à une centaine de mètres de la piste. La compagnie aérienne All-Nippon Airways a tout simplement ignoré la perturbation occasionnée.

«À Hawaï, les tortues marines sont considérées comme des porte-bonheur, et nous espérons que cette tortue qui est venue voir l'avion annonce un avenir radieux», a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

«La première fois, j'étais terrifiée»: des vétérinaires stérilisent les hippopotames de Pablo Escobar

En Colombie, 80 hippopotames vivent en liberté depuis la mort du baron de la drogue.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 16 au 22 octobre 2021

Libération de 5.600 détenus birmans emprisonnés pour avoir protesté contre le coup d'État de février, inondations en Inde et évolution de la pandémie... La semaine du 16 au 22 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio