Parents & enfants / Santé

Les selles des bébés contiennent dix fois plus de microplastiques que celles des adultes

Temps de lecture : 2 min

L'impact des perturbateurs endocriniens sur le développement des nouveau-nés inquiète les scientifiques.

Les jouets, les couches, les vaisselles et même les tapis rampants pour bébé contiennent du plastique qu'ils finissent par ingurgiter. | Shirota Yrui via Unsplash
Les jouets, les couches, les vaisselles et même les tapis rampants pour bébé contiennent du plastique qu'ils finissent par ingurgiter. | Shirota Yrui via Unsplash

Une nouvelle étude alarmante vient d'être publiée au sujet de la quantité de matières plastiques présente dans les selles des bébés. Il y en aurait dix fois plus que dans celles des adultes et cela inquiète les scientifiques quant au développement des nouveau-nés. Il pourrait être affecté par des perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques présentes dans les plastiques qui affectent le système hormonal, au point parfois de favoriser l'apparition de cancers.

Le développement du corps des enfants dépend d'un système endocrinien sain, l'inverse affecte les premiers stades de la vie, explique Kurunthachalam Kannan, scientifique en santé environnementale à la New York University School of Médecine et coauteur de l'étude. Les chercheurs émettent également l'hypothèse que les microparticules de plastiques peuvent être absorbées par les intestins comme ils absorbent les nutriments contenus dans les aliments. C'est ce qu'on appelle la translocation intestinale: des particules particulièrement petites peuvent traverser la paroi intestinale et venir se loger dans d'autres organes comme le cerveau.

Du plastique partout autour de bébé

Retrouver du plastique dans les selles des nourrissons n'a rien d'étonnant lorsqu'on observe de plus près leur environnement. Biberons, vêtements, jouets, vaisselles, couches, nourritures, tapis rampant, tout ce qui entoure les bébés est rempli de plastique. Ils touchent à tout et mettent les mains à la bouche.

Afin de décortiquer précisément ce que les bébés ingurgitent, les scientifiques se sont concentrés sur la présence de polytéréphtalate d'éthylène (PET) et le polycarbonate. Ils ont volontairement exclu le polypropylène, un plastique utilisé dans les couches, afin de s'assurer que les résultats portaient uniquement sur ce qui provient des entrailles des nourrissons. Les excréments de six enfants de un an, de trois nouveau-nés et de dix adultes ont été filtrés pour collecter les microplastiques.

Les concentrations en PET sont dix fois plus importantes chez les bébés que chez les adultes, tandis que les niveaux de polycarbonate sont équivalents. Du côté des nouveau-nés, de plus petites quantités ont été trouvées, mais cela signifie qu'ils naissent avec des plastiques présents dans leur corps.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les scientifiques vont désormais se pencher sur les effets réels de ces microparticules de plastiques dans le corps des nourrissons afin d'identifier plus précisément les risques pour la santé.

Newsletters

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

Pour une bonne relation parents-enfants, n'attendez pas trop de l'autre

La quête de la perfection peut d'ailleurs être contre-productive.

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

En Inde, des parents poursuivent leur fils en justice pour ne pas avoir fait d'enfant

Dans l'État indien de l'Uttarakhand, Shrey Sagar et sa femme sont en procès pour n'avoir toujours pas procréé après six ans de mariage.

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

Sur les forums de grossesse, la «positivité toxique» a cédé sa place aux scénarios d'horreur

C'est pire, et ça fait flipper les futures mères plus que ça ne les aide.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio