Santé / Société

Ce que fait vraiment le Covid à votre pénis (et c'est pas joli joli)

Temps de lecture : 9 min

Des autopsies d'hommes morts du virus révèlent qu'un petit pourcentage d'entre eux avait des inflammations et des lésions aux testicules.

Le Covid est déstabilisant et impose un gros stress, ce qui peut provoquer dysfonctionnements érectiles ou baisses de libido. | Behrouz Mehri / AFP
Le Covid est déstabilisant et impose un gros stress, ce qui peut provoquer dysfonctionnements érectiles ou baisses de libido. | Behrouz Mehri / AFP

Nicki Minaj a déclenché moult réactions le lundi 13 septembre lorsqu'elle a annoncé à ses 22 millions d'abonnés sur Twitter qu'elle refusait de se faire vacciner contre le Covid pour assister au Met Gala et qu'elle avait l'intention d'approfondir ses «recherches» avant de sauter le pas. Elle a ajouté: «Mon cousin de Trinidad refuse de se faire vacciner, parce que son pote l'a fait et il est devenu impuissant. Ses testicules ont gonflé. Son pote devait se marier dans quelques semaines, et maintenant la fille a annulé le mariage.»

Cette parfaite illustration de désinformation sur le vaccin et de la façon dont elle se diffuse a déclenché une vague de moqueries toute la nuit qui a suivi. Beaucoup se sont demandé si l'ami de son cousin n'avait pas en réalité contracté une maladie sexuellement transmissible qui aurait fait capoter son mariage. Mais les rumeurs comme celle à laquelle Minaj a prêté l'oreille, et particulièrement lorsqu'elles concernent la santé sexuelle des hommes, ont engendré tout un tas de théories complotistes antivaccins qui affectent concrètement la prise de décision.

En outre, cette désinformation dissimule un fait réellement alarmant: le Covid-19 lui-même, pas le vaccin, est susceptible de s'attarder dans le pénis et d'avoir de graves effets sur la santé sexuelle des hommes. J'ai sollicité le Dr Aaron Spitz, éminent urologue et auteur de The Penis Book: A Doctor's Complete Guide to the Penis, afin qu'il m'explique ce que l'état de la science permet de savoir sur les véritables effets du Covid sur le corps des hommes, qu'il me dise quelles sont les craintes exprimées par ses patients et pourquoi ce genre de virus ne devient réel aux yeux de certains hommes que lorsque leur attribut viril est en jeu.

Notre conversation a été abrégée et éditée pour une meilleure lisibilité.

Aymann Ismail: Que savons-nous actuellement de la manière dont le Covid peut affecter la santé sexuelle des hommes?

Aaron Spitz: Dans la mesure où nous savons que le Covid affecte la santé sexuelle des hommes –outre ses poumons, son cœur, etc.– des études se sont penchées sur la question de la fertilité. Dans environ 5% des cas, elles ont révélé un effet négatif sur la fertilité masculine, une baisse de la numération des spermatozoïdes et de leur motilité, ou mouvement. Donc oui, il a été prouvé que lorsque des hommes sont infectés par le Covid, et en particulier dans les cas les plus graves de ce petit pourcentage, il peut y avoir un impact sur leur fertilité. On ne sait pas encore s'il sera durable ou pas.

«Est-ce qu'ils ont eu un Covid grave parce que leur taux de testostérone était bas, ou est-ce que c'est le Covid qui a fait baisser leur taux de testostérone?»
Aaron Spitz, urologue

Pour un plus gros pourcentage d'hommes, à peu près 20% peut-être, on a noté une baisse de testostérone et une augmentation des hormones sécrétées par l'hypophyse, qui est une petite glande située dans le cerveau, derrière les yeux, et qui incite les testicules à fabriquer de la testostérone et des spermatozoïdes. Quand les testicules ont un problème –s'il y a une lésion par exemple et qu'ils ne peuvent produire autant de testostérone et de sperme que d'habitude– l'hypophyse envoie un signal plus fort. Donc le fait qu'il y ait ces hommes dont les signaux étaient plus forts et le niveau de testostérone plus bas indique que les testicules étaient atteints.

D'un autre côté, il est également possible que les hommes dont les fonctions des testicules ne sont déjà pas bonnes à la base et qui produisent moins de testostérone soient les plus susceptibles de contracter le Covid. C'est la question de l'œuf et de la poule: est-ce qu'ils ont eu un Covid grave parce que leur taux de testostérone était bas, ou est-ce que c'est le Covid qui a fait baisser leur taux de testostérone? On n'en sait rien. Mais il est tout à fait possible que le Covid ait fait baisser leur taux de testostérone car une étude d'autopsies d'hommes morts du Covid révèle qu'un petit pourcentage d'entre eux avait des inflammations et des lésions aux testicules.

Le Covid a-t-il des effets particuliers sur le pénis et les érections?

Si le taux de testostérone est plus bas, il peut y avoir des problèmes d'érection car c'est grâce à cette hormone que le tissu du pénis reste sain et que le sang afflue. Par conséquent, un taux de testostérone bas peut réduire la bonne santé des tissus et la capacité à avoir des érections. Mais encore une fois, on n'a pas de données claires là-dessus en relation avec le Covid.

Il y a vraiment des hommes qui consultent pour dysfonction érectile et une baisse du taux de testostérone parce qu'ils ont eu le Covid, et on peut vérifier que c'en est bien la cause. Simplement parce que l'anxiété et le stress sont souvent ce qui relie dysfonction érectile et Covid. Psychologiquement, le Covid est vraiment déstabilisant et il impose aussi un gros stress physique et financier.

Le stress provoque chez les humains une poussée d'adrénaline faite pour les aider à le gérer. L'adrénaline provoque un afflux de sang vers le cœur, les poumons, le cerveau et le foie, afin d'aider à faire face à une agression physique. Même si ce stress n'est que psychologique, financier ou lié à la conjoncture, par exemple, le corps réagit quand même avec de l'adrénaline. Il est plus difficile d'avoir une érection quand on est anxieux.

Lorsqu'un homme est stressé à cause du Covid, ou parce qu'il a perdu son travail, ou un proche, quelle que soit la raison, l'adrénaline libérée à ce moment-là peut entraver son érection. Et quand quelqu'un souffre de stress chronique, il sécrète davantage d'adrénaline de façon chronique aussi, ce qui va également contribuer à diminuer le flux sanguin vers le pénis. Il est probable que le stress du Covid soit davantage la cause du dysfonctionnement érectile que le coronavirus lui-même.

Et le vaccin? Existe-t-il la moindre preuve que l'un des vaccins contre le Covid puisse affecter le pénis ou les testicules?

Non, il n'y en a pas. En fait, une des études montre même une augmentation temporaire de la numération des spermatozoïdes post-vaccinale. Pas de baisse. Et donc, au minimum, on peut dire que le vaccin anti-Covid ne nuit pas à la fertilité chez les hommes, et même qu'en réalité, il donne un tout petit coup de fouet au nombre de spermatozoïdes après la vaccination.

Il n'existe aucune preuve que le vaccin nuise à la production de testostérone ou cause une inflammation ou une douleur aux testicules, ni qu'il provoque un dysfonctionnement érectile. Maintenant, il est possible de subir quelques symptômes grippaux passagers après l'injection, et de se sentir vraiment patraque pendant un jour ou deux. Et pendant cette période, il se peut qu'un homme ne soit pas au top de ses performances sexuelles parce qu'il est souffrant. C'est simplement parce qu'il y a une réponse immunitaire forte, et c'est un phénomène temporaire.

L'infection provoquée par le Covid peut tout à fait attaquer les cellules
du testicule.

Il arrive que certains hommes développent une forme d'anxiété à cause de ce bref épisode. Il n'est pas rare pour un homme aux fonctions sexuelles normales de ne pas assurer un soir. C'est tout simplement parce qu'il n'est pas en forme, or il va paniquer et se dire «oh mon Dieu, ça m'était jamais arrivé. C'est terrible. J'ai forcément un problème». À la relation sexuelle suivante, cette idée va lui trotter dans la tête.

«Et si ça recommençait?» Le fait de le penser va provoquer une poussée d'adrénaline, ce qui va diminuer le flux de sang vers le pénis et lui donner une érection médiocre. Et ça devient un cercle vicieux. Un homme peut croire qu'il est atteint d'un dysfonctionnement érectile à cause du vaccin, alors qu'en réalité, c'est juste l'angoisse de la performance.

Est-il possible que le vaccin contre le Covid fasse gonfler les testicules?

Non. Le vaccin contre le Covid ne provoque pas d'infection dans votre corps. Il stimule vos anticorps contre l'enveloppe du virus du Covid, pas contre votre tissu testiculaire. Il n'organise pas une réponse immunitaire qui va ensuite attaquer les cellules du testicule. En revanche, l'infection provoquée par le Covid peut tout à fait attaquer les cellules du testicule car ce virus se lie à ces cellules et peut ensuite y déposer sa charge virale, se reproduire et exploser. Donc non, le vaccin ne va pas causer d'inflammation, de gonflement ni de douleurs aux testicules.

Qu'est-ce qui peut provoquer un tel gonflement des testicules, alors?

La cause la plus courante dans ce cas, c'est une infection. Et chez les hommes jeunes, le type le plus courant d'infection ce sont celles qui sont transmises sexuellement, comme les chlamydioses, par exemple. Chez les hommes plus âgés, ce sont plutôt des contaminations par des bactéries de type E. coli venues de leurs propres intestins. C'est ça, la cause la plus courante d'un gonflement des testicules qui apparaîtrait en un jour ou deux. Et ça se soigne avec des antibiotiques.

Vous savez pourquoi je pose la question. Ça peut paraître bizarre mais...

Nicki Minaj. Oui, j'ai vu le tweet.

Tucker Carlson, de la chaîne Fox News, a lu le tweet en entier pendant son émission et a dit que «ça lui paraissait sensé». À votre avis, qu'est-ce qui s'est réellement produit?

Qui sait? Mais en tout cas, ce n'est pas à cause du vaccin contre le Covid.

Est-ce que vos patients vous posent souvent des questions sur le lien entre Covid et performances sexuelles masculines?

J'ai eu davantage de questions sur la fertilité que sur les performances sexuelles. Il y a eu des reportages dans la presse sur ces études qui ont montré une baisse de la numération spermatique, mais je crois, aussi, que c'est une inquiétude bien humaine. Il y a ce truc qui a des effets terribles: le Covid long, des AVC, les poumons, la perte de l'odorat, et puis la question «qu'est-ce que ça va faire à mon sexe?».

Avez-vous vu passer de fausses informations que vous voulez dissiper au sujet de l'effet du vaccin contre le Covid sur la santé des hommes?

La meilleure chose que je puisse dire c'est que lors des études sur la santé masculine dans le contexte du vaccin contre le Covid, ce qui a été démontré c'est que la numération spermatique augmente de manière temporaire. Wow. Et rien d'autre. Aucun autre effet n'a été démontré. Pas d'effet négatif. Donc c'est plutôt pas mal!

«Si vous voulez chercher des informations concernant la santé
sur internet, alors consultez
des sources fiables.»
Aaron Spitz, urologue

Et ce que je voudrais ajouter, c'est que si vous voulez chercher des informations concernant la santé sur internet, alors consultez des sources fiables comme PubMed, qui contient des articles de revues évalués par des spécialistes et peut fournir les meilleures informations possibles. Il est parfois difficile de comprendre de quoi parlent ces articles, mais vous pouvez toujours poser des questions à un médecin ou consulter le CDC, le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies. Mais n'allez pas sur les réseaux sociaux, les sites de célébrités ou le dark web ou je ne sais où encore, là où les gens trouvent ces épouvantables informations.

Que diriez-vous à quelqu'un qui aurait ce type d'inquiétude? Quelle est la meilleure démarche à entreprendre?

La meilleure démarche, c'est d'essayer d'obtenir des informations auprès d'un expert médical et pas des réseaux sociaux, des amis ou de la famille. Si vous avez la possibilité de prendre rendez-vous avec un médecin, posez-lui ces questions, vous obtiendrez sûrement les meilleures réponses. Si c'est possible, prenez rendez-vous ou discutez avec un spécialiste des maladies infectieuses ou mieux encore, avec un urologue. Mais au minimum, ayez cette conversation, posez ces questions à un médecin.

Pour être tout à fait clair, qu'est-ce qui fait courir le plus grand risque à la santé sexuelle d'un homme: se faire vacciner contre le Covid ou ne pas se faire vacciner?

Le plus grand risque est de ne pas se faire vacciner, parce que c'est très dur de s'envoyer en l'air efficacement quand on est mort.

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Une tendance qui pourrait s'être d'autant plus accélérée avec la pandémie.

Le décalage horaire, un enfer à vivre

Le décalage horaire, un enfer à vivre

[BLOG You Will Never Hate Alone] Depuis que je suis rentré au pays après un long voyage en avion, j'erre comme un somnambule atteint de paralysie mentale.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio