Égalités / Monde

Des propos anti-LGBT de l'actuelle ministre britannique en charge de l'Égalité font surface

Temps de lecture : 2 min

Dans un enregistrement audio datant de 2018, elle s'agace des trans qui «veulent utiliser les toilettes des femmes».

La ministre britannique en charge de l'Égalité a qualifié les femmes trans d'hommes, ce qui est considéré comme offensant. | Robin Worrall via Unsplash
La ministre britannique en charge de l'Égalité a qualifié les femmes trans d'hommes, ce qui est considéré comme offensant. | Robin Worrall via Unsplash

La ministre conservatrice en charge de l'Égalité en Angleterre, Kemi Badenoch, a remis en question le mariage homosexuel dans un enregistrement audio obtenu par Vice. Daté de 2018, l'enregistrement fait également ressortir des propos offensants vis-à-vis de la communauté trans. Au moment des faits, Kemi Badenoch était élue députée de Saffron Walden dans la comté d'Essex, au nord de Londres.

«Il ne s'agit plus des droits des minorités en termes de race ou de nationalité», peut-on entendre dans la bouche de celle qui est devenue ministre en 2020. Elle poursuit en se questionnant sur ce que recherchent les «transexuels» alors que désormais «nous avons le mariage homosexuel et les unions civiles». Le terme «transexuel», tout comme «travesti», est considéré comme offensant par la communauté. Kemi Badenoch qualifiait ensuite les femmes trans d'hommes en ajoutant que désormais «les hommes [veulent utiliser] les toilettes des femmes». Le fait de mégenrer une personne a plusieurs fois été épinglé par la justice britannique.

Les réactions

Au sein de la classe politique, les réactions ont été multiples. Face aux révélations de Vice, le gouvernement a pris la parole pour défendre la ministre. Le porte-parole a déclaré que «ce commentaire de 2018 [avait] été sorti de son contexte, la ministre ayant clairement indiqué qu'il fallait trouver un équilibre entre l'égalité et l'équité lorsqu'il existe des demandes multiples et souvent concurrentes entre différents groupes». Kemi Badenoch est ministre en charge de l'Égalité depuis février 2020. Son rôle est de «s'attaquer à la discrimination et aux inégalités auxquelles les personnes LGBT sont confrontées», indique le site du gouvernement britannique.

Du côté du Parti travailliste, Angela Rayner, députée dans le comté de Lancashire et membre du Parlement, déplore des propos «dégoûtants». «Tout le monde devrait pouvoir être soi-même et être célébré, soutenu et aimé pour ce qu'il est. La ministre de l'Égalité ne devrait pas être à son poste si elle ne croit pas à ça», confie-t-elle au média britannique.

John Nicolson, député écossais du Parti national écossais, remet en question la crédibilité de la ministre, l'invitant à résoudre un certain nombre de problèmes personnels sur les préjugés.

Newsletters

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le travail à distance pourrait venir creuser un peu plus l'écart entre les genres.

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

D'autant plus lorsque les partenaires sont loin d'avoir les mêmes pouvoirs d'achat.

Pourquoi les femmes prennent-elles aussi peu la PrEP?

Pourquoi les femmes prennent-elles aussi peu la PrEP?

Les campagnes de prévention menées jusqu'à présent ont principalement ciblé un public masculin et homosexuel. Il est temps d'inclure les femmes dans les programmes de santé sexuelle et de lutte contre le VIH.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio