Monde

En Inde, une enquête ouverte après une procession de fillettes nues pour un rituel de la pluie

Temps de lecture : 2 min

La commission nationale indienne chargée de la protection des droits de l'enfant réclame un rapport.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, de jeunes Indiennes qui auraient moins de 5 ans implorent nues le dieu de la pluie. | Sharon Christina Rørvik via Unsplash
Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, de jeunes Indiennes qui auraient moins de 5 ans implorent nues le dieu de la pluie. | Sharon Christina Rørvik via Unsplash

Pour invoquer le dieu de la pluie, certains rituels indiens requièrent que des femmes et des filles se dénudent. Dans une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux, un individu filme une petite dizaine de fillettes (qui auraient moins de 5 ans) tandis qu'elles défilent nues dans un village du centre de l'Inde, touché par la sécheresse.

Elles passent de porte en porte suivies par une procession de femmes plus âgées. L'une d'entre elles s'avance vers la caméra et explique que le rituel sert à invoquer le dieu de la pluie pour sauver les récoltes de riz flétri, relate Vice.

La pluie, synonyme de fertilité

Ces rituels ne sont pas rares dans le monde, expose Shashank Shekhar Sinha, un professeur dont les recherches portent sur le genre, les tribus, les traditions folkloriques et le patrimoine. Dans le cas de l'Inde, la tradition et le folklore associent la pluie et la fertilité au corps féminin. Pourtant, le commissaire de police du district de Damoh, où a eu lieu la procession, affirme que ce rituel est relativement nouveau dans cette région massivement touchée par la sécheresse.

Une enquête a été ouverte après des réactions choquées d'internautes et à la demande de la commission nationale indienne chargée de la protection des droits de l'enfant. «Nous enquêtons sur l'affaire, mais jusqu'à présent, il n'y a eu aucune plainte de la part des filles ou de leurs familles concernant ce rituel», commente le commissaire de police du district de Damoh.

Des militants s'inquiètent du consentement des jeunes filles, tout en soulignant qu'il est difficile de le déterminer. En effet, ces rituels s'inscrivent dans une certaine norme sociale. En Inde, d'autres rites pour invoquer la pluie existent: il peut être demandé aux hommes de se rouler sur un lit d'épines ou aux femmes célibataires de labourer les champs nues.

Newsletters

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

Pour Canberra, le dilemme était simple: se conduire en nation souveraine et respecter le contrat passé avec la France, ou privilégier sa sécurité et son lien de longue date avec Washington.

En Algérie, le drapeau berbère de la discorde

En Algérie, le drapeau berbère de la discorde

La chasse est lancée contre le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie.

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

Le Parti communiste chinois prépare de nouvelles régulations pour lutter contre les monopoles dans les secteurs de la technologie, de l'éducation, des transports et de la santé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio