Monde

La Terre abrite-t-elle encore des écosystèmes intacts?

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude récente, il n'en resterait que 3%. Mais tous les spécialistes ne sont pas d'accord...

Des endroits comme le Serengeti en Tanzanie abritent des écosystèmes très riches. | Michelleraponi via Pixabay
Des endroits comme le Serengeti en Tanzanie abritent des écosystèmes très riches. | Michelleraponi via Pixabay

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Y a-t-il encore des écosystèmes intacts sur la planète?»

La réponse de Brian Gogarty:

Oui. Il en existe même en Europe, ce qui pourrait surprendre certains. Par exemple, la forêt de Białowieża est le denier vestige de la forêt primaire qui recouvrait autrefois le continent européen.

Située entre la Pologne et la Biélorussie, elle est protégée de l'exploitation du bois depuis des siècles et abrite d'immenses arbres, dont certains dépassent les 500 ans d'âge. C'est la dernière forêt vierge d'Europe.

On y trouve plus de 12.000 espèces animales dont 62 mammifères. Parmi eux, il y a des espèces communes telles que des cerfs, des sangliers... La forêt héberge aussi des espèces plus rares comme des loups, des lynx, des castors, ainsi que des bisons.

Bison européen dans la forêt de Białowieża. | Henryk Kotowski via Wikimedia Commons

Eh oui, les bisons n'existent pas que dans les grandes plaines d'Amérique du Nord, ils vivent aussi dans certaines forêts européennes comme celle-ci. Avant, ils existaient dans toute l'Europe, mais au fil des siècles ils ont été décimés par la chasse et la déforestation, comme beaucoup d'espèces. De nos jours, ils sont protégés, même s'ils sont toujours menacés.

Des résultats encourageants

En dehors de cet exemple, il existe dans le monde d'autres écosystèmes intacts ou presque. La plupart sont situés dans certaines zones d'Amazonie, du bassin du Congo ou de Sibérie. Ces espaces naturels n'ont pas été perturbés par les activités humaines. On y trouve un habitat très préservé avec des populations encore abondantes d'espèces sauvages.

Des endroits comme le Serengeti en Tanzanie, certaines régions de Sibérie, ou le Pantanal au Brésil abritent encore des écosystèmes très riches, même s'ils ne sont pas forcément totalement intacts.

Vue aérienne du Pantanal. | Alicia Yo via Wikimedia Commons

Alors quel est le pourcentage exact d'écosystèmes encore intacts sur la planète? On l'ignore. Selon une étude récente, il n'en resterait que 3%, mais tous les spécialistes ne sont pas d'accord: certains situent cette proportion plutôt entre 20 et 40%, voire plus.

D'ailleurs, la notion même d'«écosystèmes intacts» est contestée par de nombreux scientifiques. En effet, à de rares exceptions près, il n'y aurait jamais eu de véritable nature vierge et sauvage. Selon une autre étude récente, au moins les trois quarts des écosystèmes terrestres étaient déjà habités et donc modifiés par l'être humain il y a 12.000 ans. Même nos ancêtres chasseurs-cueilleurs avaient un impact sur la nature.

Quoi qu'il en soit, il est certain que l'impact humain sur l'environnement est aujourd'hui plus que préoccupant. Par exemple, c'est effrayant de savoir qu'on a retrouvé du plastique au fond de la fosse des Mariannes, à 11.000 mètres de profondeur, l'endroit le plus profond de la planète.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Mais quand on s'y met vraiment, on obtient souvent des résultats spectaculaires et encourageants. Par exemple, la création de la réserve marine de Cabo Pulmo au Mexique en 1995 a permis d'augmenter la biodiversité de 450% dans cette zone jadis malmenée par la surpêche. On y a même constaté le retour d'espèces qui n'avaient pas été observées depuis les années 1980.

Newsletters

Un clou chasse l'autre

Un clou chasse l'autre

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 15 au 21 janvier 2022

Guerre au Yémen, éruption volcanique aux îles Tonga, et famine en Afghanistan… La semaine du 15 au 21 janvier en images.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio