Life

L'impact du «gay baby boom» aux Etats-Unis

Slate.fr, mis à jour le 18.05.2010 à 14 h 37

Si les médias ont pris l'habitude de décompter les pays autorisant le mariage gay -lundi le Portugal est devenu le 8e pays du monde à le rendre légal- plus rares sont ceux qui évoquent la question de la parentalité gay. Pour défier la règle, Salon a trouvé la bonne interlocutrice: l'écrivaine américaine Amie Klempnauer Miller, auteur de She looks just like you. Miller y raconte comment elle et sa compagne ont décidé d'avoir un enfant et sa compagne étant tombée enceinte, la façon dont elle vit sa nouvelle identité de «mère lesbienne non biologique».

L'interview ne se limite pas à l'expérience personnelle de Miller, elle pointe tous les bouleversements qui y sont liés. Maternité, paternité, «norme» de la famille américaine, tout est remis en question par l'augmentation de la parentalité gay aux Etats-Unis. Si celle-ci est de plus en plus visible dans la culture populaire, estime Miller, c'est que la première génération des enfants de parents gay a maintenant une vingtaine d'années et «il n'est plus bizarre de rencontrer quelqu'un élevé par des parents gays». 270.000 enfants auraient des parents gays et lesbiens d'après le dernier sondage.

Comment se fait-on appeler par son enfant quand on est deux mamans? Que répondre à ceux qui prétendent que grandir avec des parents gay «rend» gay? Comment se passe le processus légal d'adoption? Comment l'enfant vit-il sa situation à l'école? Quelle est la différence entre des parents gays ou lesbiens? Les questions sont classiques mais efficaces, et les réponses de Miller d'autant plus éclairantes.

[Lire l'article sur Salon]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Gay Happiness/ frierieke via Flickr License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte