Monde

Rima Fakih n'en est pas à son premier concours

Temps de lecture : 2 min

Rima Fakih, une jeune femme de la ville de Dearborn dans le Michigan, est devenue la première originaire de cet Etat américain à être élue Miss USA depuis 1993 dans la soirée du dimanche 16 mai à Las Vegas. Mais ce n'est pas ce dont tout le monde parlait au lendemain de son élection: elle est aussi et surtout «probablement la première arabo-américaine et musulmane» à remporter ce titre, comme le rapporte le Detroit Free Press. Probablement, car comme le rapporte le New York Magazine, les archives de la compétition ne sont pas assez détaillées pour l'affirmer avec certitude.

Imad Hamad, le responsable régional du Comité arabo-américain anti-discrimination, ne cachait pas son enthousiasme: «C'est historique. Cela montre la grandeur de l'Amérique, où tout le monde à une chance de réussir.» Mais l'euphorie du premier jour a laissé la place à l'inquiétude pour les fans de la jeune femme depuis qu'il a été révélé que la Miss Michigan a gagné un concours de barre de pole dance organisé par l'émission de radio locale de Detroit «Mojo in the Morning» en 2007. «Bien avant que Rima Fakih soit élue Miss USA 2010, elle a gagné la médaille d'or dans une compétition qui ferait même rougir Donald Trump», le milliardaire co-organisateur du concours, écrit le New York Daily Mail.

Des photos de l'événement, au cours duquel Rima Fakih n'a pas eu à se dévêtir, sont visibles sur le site de l'émission. On peut notamment y voir la nouvelle Miss USA portant un soutien-gorge rempli de billets de dollars. Les responsables de l'émission affirment qu'ils ont été contactés par des représentants de Miss Univers qui demandaient des photos et des informations supplémentaires sur la participation de Fakih au concours annuel «Stripper 101». Le présentateur de l'émission a déclaré qu'«il serait insensé de prendre une autre que Rima pour représenter Miss USA» et que «les photos prises sur notre site ne son pas plus provocantes que celles qui sont sur le site de Miss USA».

L'année dernière, le concours avait déjà fait beaucoup parler de lui quand la Miss California Carrie Prejean, qui avait terminé sur la deuxième marche du podium, avait pris position contre le mariage homosexuel lors de l'épreuve des questions. Le concours de Miss USA est organisé chaque année depuis 1952 et rivalise avec celui de Miss America.

[Lire les articles sur Detroit Free Press et New York Daily Mail]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Rima Fakih après avoir été élue Miss USA, REUTERS/Steve Marcus

Slate.fr

Newsletters

Les sites de tests génétiques pourraient bien remplacer les réseaux sociaux

Les sites de tests génétiques pourraient bien remplacer les réseaux sociaux

Pour stalker vos cousins éloignés, les grandes tantes et... les donneurs de spermes.

Pourquoi les ados néerlandais sont-ils plus heureux?

Pourquoi les ados néerlandais sont-ils plus heureux?

Les jeunes des Pays-Bas raflent souvent les premières places des classements.

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Le pays d'Amérique latine est sur le point de légaliser l'interruption volontaire de grossesse sous certaines conditions.

Newsletters