Boire & manger

Dans les fast-foods de demain, on ne pourra plus manger sur place

Temps de lecture : 2 min

La crise sanitaire a poussé la clientèle à consommer autrement. De façon sans doute irréversible.

L'environnement risque hélas de pâtir de l'incivilité d'une partie des consommateurs. | Ilkka Jukarainen via Flickr CC License by

En France comme dans une majorité de pays du monde, les restaurants ont dû fermer leurs salles et se contenter de proposer nourriture à emporter ou livraison à domicile. Selon Quartz, plusieurs chaînes de fast-foods envisagent de rebondir sur ces contraintes liées au Covid-19 afin d'entériner l'impossibilité de se restaurer sur place.

McDonald's n'a par exemple rouvert que 70% de ses 38.000 restaurants, et la menace du variant Delta ne va pas pousser la multinationale à accélérer les choses. Quant à la franchise américaine Chick-fil-A, elle maintient ses salles fermées dans certains États, évoquant l'augmentation des cas de Covid-19 ainsi que les réductions de personnel dues à la crise. Une décision qualifiée de temporaire pour l'entreprise, qui possède plus de 2.500 restaurants.

Mais puisque la crise s'éternise, certaines entreprises n'hésitent pas à repenser en profondeur le fonctionnement de leurs restaurants, ce qui implique d'éventuelles modifications architecturales. Des transformations pas anodines, qui indiquent une volonté de changer radicalement et durablement la façon de satisfaire la clientèle.

À emporter ou à emporter

Chez Taco Bell, on a par exemple très largement accru la place allouée aux livreurs et aux livreuses, en créant des files multiples pour mieux les accueillir et les prendre en charge. Dans plusieurs enseignes, la part réservée au drive a également été augmentée, beaucoup de consommateurs et consommatrices ayant visiblement décidé de continuer à utiliser ce mode de retrait de leurs commandes, y compris une fois que les salles de restauration ont rouvert leurs portes.

Chez Wendy's, chaîne bien connue aux États-Unis, les restaurants sont devenus de véritables «cuisines fantômes»: ils sont organisés de façon à permettre livraison et retraits de nourriture à emporter, mais proscrivent la restauration sur place.

Sera-t-il bientôt impossible de se restaurer à l'intérieur des fast-foods? Sans doute pas dans tous, explique Mahmood Khan, professeur d'hôtellerie et de tourisme, qui explique que les restaurants situés dans les centres commerciaux, et proposant souvent des aires de jeux, ne devraient pas revoir leur copie: il ne faudrait pas se couper de ce public constitué de parents fatigués et d'enfants en mal de divertissement.

Dans les autres lieux, en revanche, les sociétés décideront probablement au cas par cas. Mais il est très probable que de nombreux fast-food ne redonnent plus jamais accès à des salles de restauration, enjoignant clients et clientes à consommer à domicile ou à l'extérieur. En espérant qu'un travail sur la récupération et le traitement des déchets soit mis en oeuvre pour éviter que trop de sacs et de gobelets soient retrouvés dans la nature.

Newsletters

La meilleure façon de faire de la confiture

La meilleure façon de faire de la confiture

Après de (trop) nombreux essais, je ne suis PAS parvenue à départager les différentes méthodes pour préparer la confiture de fraises qui ensoleillera votre hiver.

Deux hommes arrêtés avec leur coffre rempli de KFC pour défier le confinement en Nouvelle-Zélande

Deux hommes arrêtés avec leur coffre rempli de KFC pour défier le confinement en Nouvelle-Zélande

Les restrictions sanitaires interdisent les plats à emporter dans la ville d'Auckland, qui s'est barricadée.

Saint-Tropez, un village de pêcheurs en basse saison

Saint-Tropez, un village de pêcheurs en basse saison

Nos bonnes adresses pour un weekend tropézien idéal hors de la saison touristique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio