Médias / Monde

Un présentateur TV ivoirien suspendu pour avoir demandé à son invité de mimer un viol

Temps de lecture : 2 min

La ministre chargée des femmes en Côte d'Ivoire, Nassénéba Touré, a condamné les actes et propos de l'invité et de l'hôte.

Après avoir demandé à son invité de mimer un viol sur un mannequin, le présentateur de l'émission «Télé d'ici en vacances» a été largement critiqué sur le web. | John-Mark Smith via Unsplash
Après avoir demandé à son invité de mimer un viol sur un mannequin, le présentateur de l'émission «Télé d'ici en vacances» a été largement critiqué sur le web. | John-Mark Smith via Unsplash

Le présentateur de l'émission ivoirienne «Télé d'ici en vacances», sur la chaîne NCI, a été suspendu pour une durée d'un mois mardi 31 août après une séquence choquante.

Sur le plateau, Yves de M'Bella a demandé à son invité anonyme –présenté comme un violeur condamné– de mimer sur un mannequin la manière dont il avait agressé des femmes. Une scène qui a fait rire l'animateur, avant qu'il ne convie son invité à donner quelques conseils aux femmes sur la manière dont elles peuvent éviter d'être agressées sexuellement. Depuis sa diffusion lundi soir à une heure de grande écoute, les réactions s'enchaînent.

«Cet acte est insultant et humiliant pour les femmes victimes de viol»

La mobilisation a été rapide. Une pétition pour réclamer la suppression de l'émission et la sanction de l'équipe présente a récolté à ce jour près de 48.000 signatures. «À l'heure où l'on parle de la Génération Égalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes, c'est réducteur que la télévision, dont le rôle est d'éduquer, se fasse complice de ces violences et donne la parole à un violeur», écrit l'initiatrice de la pétition. Elle ajoute que cet acte est «insultant et humiliant pour les femmes victimes de viol».

La Ligue ivoirienne des droits des femmes a publié mardi après-midi un communiqué dans lequel il est rappelé que le viol est un crime. Une plainte pour outrage public à la pudeur et apologie du viol contre la chaîne de télévision NCI et l'animateur a été déposée par cette instance. La Ligue appelle également d'autres associations à rejoindre l'action pour que cessent «l'impunité et la banalisation des violences faites aux femmes en Côte d'Ivoire». Selon Vice, la ministre chargée des femmes, Nassénéba Touré, a condamné les actes et propos de l'invité et de son hôte.

Ce mercredi, des activistes de la Ligue se sont rendus devant les locaux de la chaîne NCI pour manifester. «Cette émission a été préparée et validée par toute une équipe», écrivent-ils sur Facebook. Mécontents, ils estiment que la suspension de trente jours d'Yves de M'Bella n'est pas suffisante.

Newsletters

Le casting de «Riverdale» se mobilise pour faire libérer le père du producteur de la série

Le casting de «Riverdale» se mobilise pour faire libérer le père du producteur de la série

Roberto Aguirre-Sacasa s'inquiète pour son père, ancien ministre des Affaires étrangères prisonnier depuis fin juillet au Nicaragua.

VA+, la nouvelle offensive de Valeurs actuelles dans la bataille culturelle

VA+, la nouvelle offensive de Valeurs actuelles dans la bataille culturelle

Lancée en décembre 2020, la chaîne YouTube de l'hebdomadaire conservateur a déjà trouvé un large auditoire.

Nellie Bly, la reporter «undercover» qui inspirera le personnage de Loïs Lane

Nellie Bly, la reporter «undercover» qui inspirera le personnage de Loïs Lane

Elle a infiltré un asile, fait le tour du monde en 72 jours et inventé le baril de pétrole. Vous la connaissez déjà, au moins sous les traits de la fiancée de Superman.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio