France

Être immatriculé à la DGSE, ça veut dire quoi?

Annabelle Laurent, mis à jour le 17.05.2010 à 19 h 09

Tout individu qui entre en contact avec un représentant de la DGSE pour lui donner des informations reçoit un matricule. Ce qui ne fait pas de lui un espion.

Pierre Siramy, pseudonyme de Maurice Dufresse, ancien sous-directeur de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) et auteur de 25 ans dans les services secrets, livre mémoire sur le fonctionnement de la DGSE, a affirmé au retour en France de la jeune chercheuse Clotilde Reiss qu'elle avait été «immatriculée à la DGSE», ce que démentent le Quai d'Orsay et la DGSE.

Sur LCI dimanche soir il a assuré:

Clotilde Reiss a travaillé au profit de la France pour collecter des informations qui étaient de nature de politique intérieure et d'autres qui étaient sur la prolifération nucléaire. Elle est immatriculée à la DGSE.

Avant de déclarer lundi matin au micro d'Europe 1:

Ce n'est pas une espionne. C'est un contact de notre représentant. Concrètement, elle faisait des rapports sur des éléments d'ambiance sur le pays dans lequel elle était.

Que veut donc dire «être immatriculée à la DGSE»? Puis-je être «immatriculée» sans être une «espionne»?

Oui. Un matricule est attribué à toute personne qui entre en contact avec un représentant de la DGSE pour lui transmettre des informations. Que la personne reçoive ce matricule ne fait pas d'elle automatiquement une espionne. Avec un matricule, elle devient au moins «un contact utile» -ce qu'aurait été, selon Pierre Siramy, Clotilde Reiss- au plus un agent, c'est-à-dire, effectivement, un espion professionnel.

Un contact utile

Un contact utile entre en «contact» avec un représentant de la DGSE pour lui donner des renseignements sur ce qu'il voit. Il devient alors une source pour la DGSE. A partir des informations données, le représentant de la DGSE prépare une note de présentation sur laquelle il inscrit un «numéro d'ordre» –les premiers chiffres correspondent à la date du jour– qui devient alors le matricule de cette source. Si plus tard la source transmet à nouveau des informations à l'agent de la DGSE, la note que celui-ci rédigera portera ce même numéro de matricule.

Le contact utile est ainsi «immatriculé», mais il n'est pas un espion. Il n'effectue aucune «opération de renseignement», c'est-à-dire aucune «action». Son rôle est limité à l'observation. Le «contact utile» n'est jamais en contact direct avec le siège à Paris. Il donne ses informations au représentant de la DGSE qui, lui, les transmet à Paris.

Cette sollicitation de sources bénévoles à l'étranger est très courante dans les services secrets britanniques.

Un honorable correspondant

Le «HC» se situe un échelon au-dessus du «contact utile». Comme lui, il est immatriculé et donne des informations de façon bénévole, mais le représentant de la DGSE le voit beaucoup plus régulièrement et une relation de confiance s'installe. Contrairement à un contact utile, on lui donne un pseudonyme. On peut en fait considérer qu'un «contact utile» est comme un «honorable correspondant» à l'essai.

Un agent

Voilà le fameux espion. Un agent de la DGSE est un professionnel. Comme le «contact utile» et à l'«honorable correspondant», il est immariculé, mais, contrairement à eux, il est rémunéré et son travail est donc surveillé de très près. Il a été recruté par voie de concours. Il existe deux statuts parmi le personnel de la DGSE: celui des fonctionnaires civils (3.244 agents) et celui des militaires (1.369 personnes). Ces fonctionnaires sont recrutés par voie de concours dans des corps d'appellation propre mais correspondant aux trois catégories de la fonction publique classique (A, B et C).

Annabelle Laurent

L'explication remercie Pierre Siramy, ex n°2 de la DGSE.

Photo: Plaques de l'Illinois/ woody1778a via Flickr CC License by

Annabelle Laurent
Annabelle Laurent (12 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte