Sports

La France gagne le Mondial... de Gaza

Slate.fr, mis à jour le 17.05.2010 à 16 h 41


Une équipe de France de football a gagné son premier trophée de la saison samedi 15 mai avec la Coupe du monde de Gaza, un tournoi auquel participaient 16 équipes locales. Elle n'a aucun lien avec la Fédération française de football et ses joueurs n'ont jamais mis les pieds au centre technique national de Clairefontaine, et pour cause: les seize équipes qui participaient à la «Gaza World Cup 2010» étaient composées d'un mélange de footballeurs professionnels locaux et de joueurs amateurs étrangers.

Le but du projet, organisé notamment par le Programme de développement des Nations-Unies et la Fédération palestinienne de football était de «rappeler à la communauté de Gaza, ainsi qu'au reste du monde, que l'on partage plus que l'adversité politique». «Passionnée de football mais coupée du monde, la bande de Gaza organise son propre "Mondial", une initiative très populaire même si elle est symbolique, pour réclamer la levée du blocus israélien imposé à ce petit territoire palestinien», rapporte l'AFP.

«Nous rêvons que le monde comprenne que nous sommes un peuple qui aime la liberté, et cela commence par une levée du blocus injuste», explique à l'agence Achraf Hamad, qui a fabriqué le trophée de la compétition à l'image de celui de la Fifa avec des métaux trouvés dans les débris des bâtiments détruits par l'armée israélienne.

La coupe a été remise par le Premier ministre du mouvement islamiste Hamas, Ismaïl Haniyeh, devant un public de 20.000 spectateurs le jour où les Palestiniens commémorent la Nakba (catastrophe) qu'a représenté pour eux la création d'Israël, le15 mai 1948, et l'exode massif de Palestiniens qui s'en est suivi.

La compétition représentait également une vitrine d'exposition pour le sport palestinien, comme l'explique le joueur palestinien Basil Nasser à Afrique Foot: «Le football est fort dans la bande de Gaza. Il existe environ 20 bons clubs avec des supporters fidèles, mais il est difficile pour nos joueurs de se déplacer et d'acquérir de l'expérience à cause du conflit avec Israël.» L'équipe de Palestine, qui joue les tours préliminaires de la Coupe du monde depuis 2002 mais n'a jamais réussi à se qualifier à une phase finale, joue la plupart de ses matchs «à domicile» à Doha (au Qatar), alors que certains de ses joueurs sont interdits de sortie par les autorités israéliennes.

[Voir le site de la compétition, l'article de afriquefoot.fr et la dépêche de l'AFP]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Des joueurs de l'équipe «de France», gazaworlcup.org

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte