Monde

Forages pétroliers: la polémique fait tache d'huile

Slate.fr, mis à jour le 17.05.2010 à 15 h 31

Une enquête de l'Associated Press (AP) révèle un laxisme coupable du Minerals Management Service (MMS), l'agence fédérale américaine chargée des contrôles sur la plateforme pétrolière Deepwater Horizon.

Le 20 avril dernier, cette plateforme, exploitée par la compagnie British Petroleum (BP), a explosé au large de la Louisiane, provoquant la mort de 11 personnes et générant une gigantesque marée noire dans le Golfe du Mexique.

L'enquête de l'AP montre que depuis janvier 2005, le MMS, qui dépend du ministère de l'Intérieur, a manqué au moins 16 des inspections mensuelles normalement prévues. L'agence aurait également délivré des permis de forage sans se soucier des normes de sécurité ou des multiples recommandations d'associations pour la protection de l'environnnement. Pire, le MMS aurait autorisé des centaines de projets qui ne bénéficiaient pas des autorisations nécessaires, depuis la prise de fonction de Barack Obama.

Le président américain, sous la pression des républicains mais aussi de son propre camp, a promis de s'attaquer à la trop grande proximité entre les compagnies pétrolières et l'agence fédérale. A l'avenir, le MMS sera divisé entre une partie qui délivre les permis aux compagnies et une partie qui collecte les royalties.

[Lire l'article sur The Huffington Post]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

À LIRE ÉGALEMENT : Marée noire: toujours la faute des autres et Querelle sur la plateforme pétrolière avant la marée noire

À REGARDER : notre Grand Format Poison Noir

Photo: Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte