Société

Une Britannique demande deux semaines de congés pour faire le deuil de son chien

Temps de lecture : 2 min

En parlant de sa situation, cette femme espère que les gens prendront davantage en considération la perte d'animaux de compagnie.

D'après un sondage réalisé par Itch, la moitié des propriétaires d'animaux endeuillés comparent la perte de leur animal à celle d'un membre de leur famille. | Derek Sears via Unsplash
D'après un sondage réalisé par Itch, la moitié des propriétaires d'animaux endeuillés comparent la perte de leur animal à celle d'un membre de leur famille. | Derek Sears via Unsplash

En congés pendant deux semaines en raison de l'immense chagrin causé par le décès de son Labrador adoré, une femme a comparé la perte de son chien à celle d'un enfant, rapporte The Independent. Elle a par ailleurs demandé aux gens de se montrer plus attentionnés envers les propriétaires d'animaux endeuillés.

«Je ne peux même pas expliquer notre peine. Nous sommes inconsolables. Après douze années, ne pas le trouver derrière la porte quand je rentre à la maison me fend le cœur», confie ainsi Wendy O'Grady, la propriétaire de l'animal.

Âgée de 47 ans, cette Britannique avait immédiatement eu un coup de foudre pour Zac, le chiot ramené à la maison par son mari Mike, 51 ans. Après avoir souffert d'une dizaine de fausses couches, elle s'était vu offrir un adorable Labrador marron, alors âgé de 9 mois. Très rapidement, le chien avait illuminé l'existence du couple et était au centre de leur vie. «Il était devenu notre bébé», raconte Wendy. Malheureusement, en juillet 2021, lorsque l'animal a été diagnostiqué malade d'un cancer, le couple a dû prendre la déchirante décision de mettre fin à sa vie.

«Zac était comme mon enfant, il était le ciment qui maintenait notre famille ensemble. Mon deuil était si difficile à faire que j'ai demandé deux semaines de congés», témoigne Wendy. Lorsqu'elle a voulu s'ouvrir à ses proches et leur parler de ce qu'elle ressentait, ils se sont souvent sentis mal à l'aise et préféraient ne pas aborder ce sujet. «Cela nous aurait aidés si les gens avaient compris l'épreuve que Mike et moi traversions», regrette-t-elle.

Cette souffrance a conduit Wendy à développer une maladie auto-immune, le syndrome de Sjögren, qui affecte à long terme les parties du corps produisant des fluides tels que les larmes et la salive, et peut entraîner une sécheresse des yeux et de la bouche.

Démocratiser ce deuil

Le couple a érigé un petit mémorial dans son jardin, en la mémoire de Zac, et a planté un rosier entouré d'une petite clôture en forme de cœur. Ses cendres sont stockées dans une boîte en chêne gravée de son nom. «Nous gardons ses cendres dans le salon pour qu'il soit toujours avec nous», indique Wendy.

Malgré sa tristesse, le couple est parvenu à trouver un moment de bonheur lorsque le 21 août, un membre de la famille leur a fait la surprise de leur offrir un chiot, nommé Zebedee. «Il est excité et court partout», se réjouit Wendy, avant de rappeler que même s'il est déjà aimé par la famille O'Grady, il ne pourra pas remplacer Zac.

Selon une étude réalisée par Itch, société de bien-être pour animaux de compagnie qui lutte pour que toutes les entreprises britanniques accordent un congé aux propriétaires d'animaux, plus de la moitié des propriétaires comparent la perte de leur animal de compagnie à la perte d'un membre de leur famille.

Réalisant qu'elle n'est pas seule, Wendy espère désormais que parler de la perte de Zac aidera les autres à comprendre à quel point cela peut être douloureux.

Newsletters

Empreinte carbone

Empreinte carbone

«Est-ce que c'est juste pour le sexe de son côté?»

«Est-ce que c'est juste pour le sexe de son côté?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Anne, qui aimerait clarifier la nature de sa relation avec un homme affirmant ne pas vouloir s'engager.

Logan Nisin, les leçons d'une affaire terroriste d'ultra-droite

Logan Nisin, les leçons d'une affaire terroriste d'ultra-droite

Le parcours des six membres de l'OAS, dont le procès s'ouvre ce 21 septembre, témoigne d'une radicalisation violente symptomatique de ces groupes racistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio