Santé / Société

Faut-il arrêter de donner des devoirs aux élèves?

Temps de lecture : 2 min

À l'heure où la santé mentale et les charges de travail élevées des étudiants posent question, il est légitime de s'interroger de la même façon au sujet des écoliers.

En plus de générer du stress, les devoirs ne seraient pas aussi utiles qu'on le pense. | Jessica Lewis via Unsplash
En plus de générer du stress, les devoirs ne seraient pas aussi utiles qu'on le pense. | Jessica Lewis via Unsplash

Ce n'est pas un secret, la plupart des enfants ont horreur des devoirs à la maison. Alors que les étudiants qui font face à une pandémie dont les effets sur la santé mentale sont conséquents, serait-il temps que les écoles primaires prennent en compte les plaintes contre les devoirs? C'est la question soulevée par USA Today.

Sur les réseaux sociaux, certains enseignants viennent dénoncer cette pratique scolaire. L'utilisateur TikTok @misguided.teacher explique qu'il n'en demande pas à ses élèves car «la grande majorité [des devoirs] est mal faite». Pour les plus jeunes, il affirme qu'il ne peut pas les noter de manière équitable à cause des environnements familiaux différents d'un élève à l'autre.

«Même les enfants qui vivent dans un environnement paisible, ont-ils envie de passer leur temps à fournir un travail acharné? Parce que généralement, c'est ce que sont les devoirs, du travail acharné», a-t-il lancé dans une vidéo qui a recueilli plus de 1,6 million de likes.

Travailler moins pour profiter plus

Selon Emmy Kang, experte en santé mentale, «plus de la moitié des étudiants déclarent que leurs devoirs sont la première source de stress, et nous connaissons les impacts du stress sur le corps». Par exemple, elle rappelle que veiller tard le soir pour terminer un devoir peut conduire à une perturbation du sommeil ou à un surmenage.

Les spécialistes en santé mentale s'accordent à dire que des charges de travail élevées peuvent faire plus de mal que de bien aux étudiants, d'autant plus si l'on tient compte des conséquences de la pandémie de Covid-19. Ils précisent cependant que supprimer totalement les devoirs n'est pas non plus la solution.

En outre, les devoirs ne seraient pas aussi utiles qu'on le pense. «La recherche montre que pour les élèves de primaire, les avantages des devoirs sont limités et que l'ensemble du travail scolaire devrait être restreint à la salle de classe», fait savoir Nicholas Kardaras, psychologue.

Quant aux étudiants, Emmy Kang indique que le plateau des bénéfices liés aux devoirs se situe à environ deux heures de travail par soirée. «La plupart des étudiants travaillent au moins trois heures sur leur temps libre. Cela leur enlève du temps avec leurs amis, leur famille, leurs activités parascolaires. Ce sont toutes des choses très importantes pour le mental.»

Cynthia Catchings, qui a enseigné aux élèves de la troisième à la terminale pendant douze ans, dit qu'elle a vu les effets positifs d'une politique sans devoirs en travaillant avec des étudiants à l'étranger. «Cela aidait les élèves à avoir du temps libre et à vraiment se déconnecter de l'école», se souvient-elle. La réponse n'est peut-être pas de supprimer complètement les devoirs, mais d'être plus attentif au type de travail avec lequel les élèves rentrent chez eux, suggère Emmy Kang.

Cette dernière conseille même aux étudiants de ne pas hésiter à se plaindre auprès de leurs professeurs. «C'est bien de s'exprimer et de poser ces questions. Respectueusement, évidemment, car ce sont vos professeurs. Mais je pense que, parfois, les enseignants eux-mêmes ont besoin de ce genre de retour de la part de leurs élèves.»

Newsletters

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Le plan blanc devrait être déclenché dans les prochains jours dans au moins un service d'Île-de-France.

Pourquoi ruminons-nous nos peurs à 3h du matin?

Pourquoi ruminons-nous nos peurs à 3h du matin?

Vous n'êtes pas seul à vous réveiller vers cette heure-là. Explications.

Est-on obligé de payer son psy en liquide?

Est-on obligé de payer son psy en liquide?

L'acte de verser une somme d'argent est bien plus vaste que quelques billets.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio