Santé

Les avantages insoupçonnés de dormir nu

Temps de lecture : 2 min

Qualité de sommeil améliorée, meilleure santé sexuelle et estime de soi regonflée: voici pourquoi il faut retirer son pyjama (et pas que) au lit.

Dormir nu entraîne une légère baisse de la température corporelle et ralentit les rythmes cardiaque et respiratoire pour un sommeil optimal. | DieterRobbins via Pixabay
Dormir nu entraîne une légère baisse de la température corporelle et ralentit les rythmes cardiaque et respiratoire pour un sommeil optimal. | DieterRobbins via Pixabay

Durant l'été, la chaleur peut empêcher de s'endormir tranquillement. Pour certains, la solution consiste à enlever son pyjama. L'occasion pour Newsweek de se demander pourquoi on peut mieux dormir nu et quels sont les avantages de cette habitude.

Pour la psychologue clinicienne et experte du sommeil Carla Manly, la plupart du temps, choisir de dormir dans son plus simple appareil est une question de préférence personnelle. «Certaines personnes préfèrent dormir nues en raison de facteurs de chaleur corporelle. D'autres ont tendance à aimer dormir nues en raison de l'absence de contraintes liées au port de vêtements de nuit», explique Dr Manly. Elle ajoute que cette liberté émotionnelle et physique peut conduire à un sommeil plus profond et réparateur. «De l'autre côté, les personnes qui préfèrent porter des pyjamas peuvent se sentir tellement vulnérables lorsqu'elles sont nues que leur sommeil en est perturbé», note-t-elle.

Katherine Hall, psychologue du sommeil chez Somnus Therapy, décrit la phase de l'endormissement: «Au cours du rythme circadien humain normal, le sommeil se produit lorsque la température centrale baisse. Cette baisse de température commence environ deux heures avant de s'endormir, coïncidant avec la libération de l'hormone du sommeil, la mélatonine.» Ainsi, dormir nu garde votre corps au frais, vous permet de vous endormir plus rapidement et même d'avoir un sommeil de meilleure qualité –entraînant par conséquent encore plus d'avantages physiques connus pour être liés au sommeil, tels qu'une meilleure capacité de concentration.

Libérer le corps et ses hormones

Robert Pagano, cofondateur de Sleepline, indique que dormir nu peut même améliorer la fonction veineuse. «La science a découvert que lorsque nous sommes exposés à l'air, par opposition aux vêtements qui gardent la chaleur, nous avons un flux sanguin accru.»

Autre argument pour vous convaincre de retirer votre pyjama: dormir à poil présente des avantages pour la santé sexuelle car cela serait associé à une meilleure fertilité masculine et à une meilleure santé vaginale. Dr Hall confirme: «Le port de sous-vêtements la nuit, surtout en été, est propice au développement de champignons. En dormant nue, vous laissez votre vagin respirer.» D'autant plus que pour certains individus, dormir nus en couple conduit à un sentiment de connexion grâce à la libération d'ocytocine, l'hormone qui contribue au bien-être.

Enfin, pour Alex Savy, coach du sommeil et fondateur de SleepingOcean, cela peut également faire des miracles pour l'estime de soi. «La recherche suggère que passer plus de temps sans vêtements, y compris pendant le sommeil, peut aider les gens à oublier les idéaux de beauté irréalistes et à accepter leur propre corps, tel quel.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

En ce qui concerne l'hygiène, si vous souhaitez dormir nu plus souvent, Dr Manly conseille de prendre une douche le soir avant de se coucher ou de changer les draps plus fréquemment.

Newsletters

Oxymores du Covid

Oxymores du Covid

Deux documentaires pour comprendre l'importance des salles de shoot

Deux documentaires pour comprendre l'importance des salles de shoot

Loin des débats stériles et idéologiques, «Chasser les dragons» et «Ici, je vais pas mourir» reviennent sur ces espaces nécessaires pour une population abîmée par la vie.

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

«Agitation politique», «lecture de romans»… Au XIXe siècle, on internait les femmes un peu trop émancipées

Dans son livre «Le Bal des folles», adapté en film, Victoria Mas évoque l'histoire des femmes placées de force à la Salpêtrière. Si les conditions d'internement en hôpital psychiatrique ne sont plus les mêmes aujourd’hui, des problèmes subsistent.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio