Monde

Fox News: antivax face caméra, provax dans la réalité?

Temps de lecture : 4 min

L'animateur Sean Hannity, vacciné tout comme le PDG de la chaîne conservatrice, encourage subitement les téléspectateurs de son émission à croire en la science et à ne pas prendre à la légère la nouvelle vague de Covid-19.

Pour entrer dans les locaux de Fox News, visiteurs et employés doivent prouver leur vaccination ou porter le masque et respecter la distanciation sociale. | Drew Angerer / Getty Images North America / AFP
Pour entrer dans les locaux de Fox News, visiteurs et employés doivent prouver leur vaccination ou porter le masque et respecter la distanciation sociale. | Drew Angerer / Getty Images North America / AFP

Alors que la situation sanitaire se dégrade aux États-Unis et que la campagne de vaccination connaît un ralentissement, Fox News continue d'alimenter les peurs et de propager un discours antivax notamment via ses émissions d'opinions les plus suivies. Connue en France pour avoir diffusé des fake news au sujet des «no go zones» à Paris, la chaîne conservatrice crée régulièrement la polémique depuis le début de la crise Covid-19. Les animateurs stars Tucker Carlson, Sean Hannity et Laura Ingrahm s'en donnent à cœur joie depuis février 2020: port du masque, hydroxychloroquine, docteur Fauci, Chine, Joe Biden, démocrates, confinements etc.

Depuis janvier, un nouveau créneau porteur d'audience est exploité: le vaccino-septicisme. Paradoxalement, patrons, employés et présentateurs respectent tous scrupuleusement les protocoles sanitaires préconisés par les autorités américaines et sont, pour la plupart, vaccinés. Faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Rupert Murdoch: l'un des premiers américains vaccinés

À la tête d'un immense empire médiatique comprenant plusieurs dizaines de journaux et chaînes de télévision dans différents pays, Rupert Murdoch est l'un des hommes les plus riches et puissants du monde. Héritier d'un groupe de presse australien, le businessman développe l'entreprise familiale et s'implante au Royaume-Uni et aux États-Unis dans les années 1980. Voulant proposer une offre médiatique conservatrice sur le continent américain, il s'associe avec Marvin Davis pour mettre sur pied la Fox Broadcasting Company en 1986. Il faut cependant attendre 1996 pour assister à la naissance et au lancement de Fox News Channel. Très vite, elle devient l'une des chaînes de télévisions les plus regardées d'Amérique permettant ainsi à la famille Murdoch d'enraciner son influence aux États-Unis.

Alliée du Parti républicain depuis ses débuts, et notamment de Donald Trump depuis 2015, Fox News répand la sainte parole conservatrice dans les foyers américains, majoritairement ruraux et blancs, depuis plus de 25 ans. L'année 2020 restera dans les annales de la chaîne. La crise sanitaire et l'élection présidentielle lui ont permis d'accroître son audience de près de 45% par rapport à 2019 et, in fine, ses revenus publicitaires. En minimisant la pandémie et en remettant en cause les recommandations sanitaires, Fox News a su se démarquer de ses concurrents et se rendre attractive.

Elle poursuit sur cette voie en 2021 en concentrant ses efforts sur les vaccins et la campagne vaccinale. Et tant pis si cette ligne éditoriale met en danger la santé des téléspectateurs: Rupert Murdoch, vacciné depuis décembre dernier, est protégé.

Pass sanitaire chez Fox News

Vous ne rêvez pas, il faut montrer patte blanche pour accéder aux locaux abritant les bureaux de Fox News. Deux solutions s'offrent aux visiteurs et employés: prouver sa vaccination ou porter le masque et respecter la distanciation sociale. Les consignes internes sont strictes et les recommandations sanitaires des autorités sont respectées, au moins sur le papier.

Cette situation, amusante au premier abord, en dit long sur le cynisme des responsables du network qui, dans le même temps, laissent les animateurs phares de la chaîne abreuver les téléspectateurs de mensonges. Bien qu'il revendique être un résistant, Tucker Carlson ne s'indigne absolument pas des dispositions prises par son employeur. Pour autant, il n'hésite pas à comparer le pass sanitaire à la ségrégation raciale dans son émission rassemblant plusieurs centaines de milliers de téléspectateurs lorsque l'idée est émise par des opposants politiques ou des spécialistes de santé.

Quant à Laura Ingraham, présentatrice du programme «The Ingraham Angle», elle affirme sans sourciller qu'encourager les personnes à se faire vacciner est «antidémocratique» et qualifie les vaccins de «médicaments expérimentaux». Aucun des deux n'a pourtant souhaité rendre public son statut vaccinal, un silence surprenant de la part des portes voix de la résistance antivax. De là à penser qu'ils sont vaccinés… il n'y a qu'un pas.

Un cailloux dans la chaussure des autorités sanitaires

Dans une étude récemment publiée, MediaMatters met en évidence le parti pris antivax de Fox News: 60% des discussions ou reportages au sujet des vaccins diffusés entre fin juin et mi-juillet comprenaient des allégations visant à saper la campagne de vaccination. Fox News, déjà sous le feu des critiques depuis plusieurs mois, voit la pression s'accentuer avec la progression du variant Delta sur le territoire américain. La situation sanitaire se détériore en particulier dans les zones où la couverture vaccinale est faible. Les principaux États touchés se trouvent majoritairement au sud des États-Unis, là où les habitants sont les plus conservateurs mais aussi là où Fox News domine le paysage audiovisuel.

Au États-Unis, la situation sanitaire se détériore en particulier dans les zones où la couverture vaccinale est faible.

La Floride est devenue en quelques semaines la capitale américaine du Covid-19, suivie de près par la Louisiane et l'Alabama. Pour tenter de limiter les dégâts, la Maison-Blanche a donc récemment recommandé aux Américains de redoubler de vigilance, de porter à nouveau le masque en intérieur même pour les vaccinés et a rendu quasi obligatoire la vaccination des fonctionnaires fédéraux.

D'après CNN, l'administration Biden échangerait même régulièrement avec les responsables de Fox News pour tenter d'infléchir la ligne éditoriale aux sujets des vaccins et de la crise sanitaire. Peu de temps avant la révélation de cette information, l'animateur star Sean Hannity, vacciné, encourageait subitement les téléspectateurs de son émission à croire en la science et à ne pas prendre à la légère la nouvelle vague Delta, après avoir passé des mois à diffuser un discours vaccino-sceptique.

Dans le même temps, certaines antennes locales se sont fait le relais de témoignages de réfractaires à la vaccination tombés gravement malades et regrettant de ne pas avoir pris le vaccin à temps. Difficile pour autant d'imaginer la famille Murdoch renier sa stratégie et reléguer la recherche du profit au second plan.

Newsletters

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

Le conseil municipal a mis un terme au contrat de Ian Brackenbury Channell après vingt-trois années de magie et de divertissement.

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

Tous les quinze jours, Maxime Musqua, Marie de Brauer et leurs invités nous emmènent à l'aventure, pour le meilleur et pour le pire.  

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

En ouvrant leurs valises à l'aéroport, ni les deux Texans ni le personnel de la South West Airlines ne s'attendait à trouver ce passager bien installé dans une botte de cow-boy.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio