Sports

Durant des JO sans supporters, les sportifs redoublent de gentillesse entre eux

Temps de lecture : 2 min

À de nombreuses occasions, les athlètes se sont chaleureusement félicités ou affectueusement réconfortés.

Les deux champions de saut en hauteur, arrivés ex æquo, ont décidé de partager la médaille d'or. | Ina Fassbender / AFP
Les deux champions de saut en hauteur, arrivés ex æquo, ont décidé de partager la médaille d'or. | Ina Fassbender / AFP

Un surfeur qui n'hésite pas à traduire les questions à son rival ne parlant pas très bien anglais et qui vient de le battre. Des champions de saut en hauteur amis qui décident de partager la médaille d'or plutôt que de refaire des sauts. Deux coureurs qui tombent mais franchissent la ligne d'arrivée main dans la main.

Durant des Jeux olympiques exceptionnels, pendant lesquels la santé mentale est mise sur le devant de la scène, les actes de gentillesse abondent, note ABC News. Que ce soit en se félicitant ou en s'essuyant les larmes, plusieurs athlètes olympiques ont été aperçus en train de faire preuve de douceur et d'empathie.

Un pour tous et tous pour un

Lorsqu'il a perdu contre le Brésilien Italo Ferreira dans leur sport nouvellement intégré aux JO, le surfeur japonais Kanoa Igarashi a été très déçu. Non seulement il a loupé la médaille d'or sur les plages qui l'ont vu grandir, mais il a aussi subi des moqueries racistes de la part de trolls brésiliens. Pourtant, lors de la conférence de presse, il n'a pas hésité une seconde à utiliser ses connaissances en portugais pour traduire une question à son rival, qui est en train d'apprendre l'anglais. «Merci Kanoa», a répondu ce dernier.

Quelques jours plus tard, l'Italien Gianmarco Tamberi et le Qatari Mutaz Barshim se sont retrouvés à égalité en saut en hauteur. Après avoir réussi tous leurs sauts, ils ont tous les deux échoué trois fois à passer la barre du record olympique, placée à 2,9 mètres de hauteur. Ils auraient pu faire l'épreuve de barrage mais ont décidé, rien qu'en se regardant, de partager la médaille d'or, juste avant de se sauter dans les bras. «Je sais pertinemment que la performance que j'ai faite mérite cette médaille d'or. Il a fait la même chose, donc il méritait l'or aussi», a déclaré Mutaz Barshim, ami très proche de Gianmarco Tamberi. «Cela va au-delà du sport. C'est le message que nous voulons délivrer à la jeune génération.» «Partager une médaille avec un ami, c'est encore plus beau», a ajouté Gianmarco Tamberi.

Dans la même journée, sur le même stade, les coureurs américain et botswanais Isaiah Jewett et Nijel Amos se sont enchevêtré les jambes durant la demi-finale de 800 mètres. Plutôt que de s'énerver, ils se sont aidés à se relever, se sont pris dans les bras et ont franchi la ligne d'arrivée ensemble.

De nombreux sportifs de haut niveau se connaissent personnellement grâce à leur longue carrière, marquée par de grands moments passés ensemble. Cette proximité a été renforcée lors des JO de Tokyo, retardés à cause de la pandémie de Covid-19, et durant lesquels les athlètes ne sont pas accompagnés par leurs proches. La championne du monde en titre de surf Carissa Moore, qui d'habitude se rend aux compétitions avec son mari et son père, a dû vivre dans une maison du village olympique avec une de ses rivales, Caroline Marks. Le soir où Carissa a été déclarée vainqueure, Caroline, qui est arrivée quatrième, n'a pas hésité à venir la féliciter. «Depuis ces deux dernières semaines, j'ai l'impression d'avoir une tout autre famille», a confié Carissa Moore.

Newsletters

Ciryl Gane, le «Bon Gamin» en passe de faire exploser le MMA en France

Ciryl Gane, le «Bon Gamin» en passe de faire exploser le MMA en France

Combattant français des arts martiaux mixtes, ce champion invaincu, intelligent et posé a découvert sa première cage il y a seulement trois ans. Fait inédit, son prochain combat pour le titre mondial UFC poids lourds pourrait avoir lieu dans l'Hexagone.

Un bus autonome Toyota renverse un athlète paralympique malvoyant

Un bus autonome Toyota renverse un athlète paralympique malvoyant

Le judoka japonais Aramitsu Kitazono a été percuté par le véhicule alors qu'il traversait un passage piéton dans le Village paralympique de Tokyo.

Les événements en Afghanistan privent les athlètes de Jeux paralympiques

Les événements en Afghanistan privent les athlètes de Jeux paralympiques

Zakia Khudadadi, en taekwondo, et Hossain Rasouli, en athlétisme, devaient atterrir à Tokyo le 17 août.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio