Life

Internet est la clé du bonheur

Slate.fr, mis à jour le 15.05.2010 à 13 h 39

Quand il s'agit de santé mentale, l'Internet n'a pas vraiment la cote. Il existe un nombre incalculable d'études qui tendent à montrer qu'un accès régulier au web se traduit par de l'addiction, du stress et de l'anxiété. Mais il semble bien que l'Internet ait aussi pour effet de rendre les gens heureux...

C'est en tout cas ce que montre un article du magazine américain Time construit à partir d'une étude rendue publique le 12 mai par des chercheurs britanniques du très réputé Chartered Institute of IT connu aussi sous le nom de BCS. Ils ont établi un lien direct entre l'accès à Internet et le bien-être. Et ce lien est encore plus fort pour les personnes dont les revenus sont faibles et le niveau d'étude peu élevé, pour les populations dse pays du tiers monde et ce qui est plus surprenant pour les femmes.

D'une façon générale, cette étude montre qu'avoir un accès à Internet tend à faire que les gens se sentent mieux dans leur vie. «Expliqué simplement, les gens qui ont un accès à Internet sont plus satisfait même en tenant compte de leur niveau de revenus» explique Michael Willmott, le chercheur en sciences sociales qui a dirigé l'étude. «Notre étude montre que les technologies de l'information permettent aux gens de mieux maitriser et contrôler leurs vies, elles augmentent leur sentiment de liberté et de contrôle, ce qui a un effet positive sur le sentiment de bien-être et le bonheur», ajoute-t-il.

Peu d'études ont été réalisées sur la façon dont l'Internet affecte le bonheur des utilisateurs. Les chercheurs de Trajectory Partnership, un think thank britannique, ont mené les recherches pour le BCS auprès de 35 000 personnes dans le monde entre 2005 et 2007.

«Ces résultats... semblent très plausibles», explique Carol Graham, qui détient la chaire d'études politiques étrangères à la Brookings Institution de Washington. Elle est l'auteur du livre Happiness around the world (La joie dans le monde). «Si vous introduisez une technologie, que ce soit l'Internet ou le téléphone portable, cela permet aux gens de réduire les contraintes considérables qui pèsent sur leur vie quotidenne, cela a un effet considérable sur le bien-être».

L'étude du BCS montre que la corrélation entre l'accès à l'Internet et le bonheur n'est pas liée à l'âge des personnes. Ce ne sont pas seulement les enfants et les adolescents qui retirent le plus de bénéfices de l'Internet. «Que vous soyez jeune ou vieux, nous sommes tous des êtres sociaux, nous avons tous besoin de choses dont les technologies de l'information facilitent l'accès», souligne Paul Flatters, partenaire du cabinet d'études Trajectory Partnership.

Ce qui a le plus surpris les chercheurs, reste l'impact de l'Internet sur les femmes dans le monde qui y ont accès. C'est une industrie et une technologie dominée par les hommes, mais selon l'étude le web est un outil très efficace pour faciliter la vie sociale et il permet aux femmes immédiatement de nettement maitriser et organiser leur quotidien.

[Lire l'article sur Time magazine]

LIRE EGALEMENT: Les dix choses qu'Internet a tuées.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à à infos @ slate.fr

Photo de une: The internet 2.0, monoglot, via Flickr CC License by
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte