Monde

Le Mollah Omar a-t-il été capturé?

Slate.fr, mis à jour le 15.05.2010 à 12 h 45

Des informations controversées circulent depuis plusieurs jours dans les médias américains sur la capture par les forces pakistanaises du Mollah Omar, l'ancien chef du gouvernement Afghan quand les talibans étaient au pouvoir. Aucun organe de presse de réputation n'a relayé l'information qui vient d'être pourtant «confirmée» par l'ancien Lieutenant colonel des Marines Oliver North.

Elle a été d'abord donnée par un chroniqueur du site conservateur Breitbart. Selon lui, le Mollah Omar aurait été capturé il y a plusieurs semaines dans les zones tribales pakistanaises à la frontière de l'Afghanistan.

Le Département d'Etat américain offre une récompense de 10 millions de dollars pour des informations menant à la capture du Mollah Omar dont le gouvernement a abrité Oussama ben Laden et al Qaida avant les attaques du 11 septembre 2001 contre New York et Washington.

La capture du Mollah Omar a été confirmée par le Lieutenant Colonel Oliver North. Un militaire américain connu dans les médias, membre du corps des Marines pendant plus de 20 ans il a été impliqué dans l'affaire Iran-Contra dans les années 1980. Il est aujourd'hui écrivain et animateur de télévision sur la chaîne conservatrice Fox News. Selon lui, le Mollah Omar a été capturé le 27 mars par les services de renseignement pakistanais (ISI). Cette information est pourtant formellement démentie par le gouvernement pakistanais.

Pour sa part, la Maison-Blanche se refuse à tout commentaire mais sous le sceau de l'anonymat des officiels américains cités par plusieurs sources démentent la capture du Mollah Omar.

Une phrase prononcée le 9 mai par la Secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans l'émission de télévision 60 minutes de CBS ne manque pourtant pas d'intriguer. Elle a déclaré exactement: «Je crois que quelque part dans ce gouvernement (pakistanais) il y a des gens qui savent où Oussama ben Laden et al Qaida sont, où le Mollah Omar et les dirigeants talibans afghans sont, et nous espérons plus de coopération pour nous aider à traduire en justice, capturer et tuer ceux qui nous ont attaqué le 11 septembre».

Pour résumer, il est certain que si les autorités pakistanaises avaient mis la main sur le Mollah Omar, elles se garderaient bien de rendre l'information publique avant de le faire parler et de s'en servir éventuellement ensuite comme monnaie d'échange, avec les Etats-Unis, ou mieux lors de la négociation d'un cessez-le-feu en Afghanistan entre les forces gouvernementales de Hamid Karzai et les talibans.

Les forces pakistanaises ont capturé en février des membres importants de la mouvance talibane et ont pu alors obtenir des informations décisives. Pour autant, selon Oliver North, le mollah Omar a été capturé le 27 mars et cela commence à faire bien longtemps sans que l'information ait transpiré dans des médias réputé.

Image de Une: Le Mollah Omar, Source National Counterterrorism Agency.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte