Société / Monde

Face à l'agressivité des passagers, les hôtesses de l'air américaines prennent des cours d'auto-défense

Temps de lecture : 2 min

Plus de 3.600 incidents ont été signalés depuis le début de l'année, très majoritairement liés au port du masque obligatoire dans l'avion.

En mai, une hôtesse de l'air a perdu deux dents après avoir reçu un coup de poing d'un passager. | NeONBRAND via Unsplash
En mai, une hôtesse de l'air a perdu deux dents après avoir reçu un coup de poing d'un passager. | NeONBRAND via Unsplash

Face à la recrudescence des passagers agressifs, des hôtesses de l'air et stewards américains sollicitent des formations d'auto-défense. Ils espèrent ainsi être capables de repousser les passagers les plus violents. «On monte dans un avion avec plein de gens, certains d'entre eux ne sont pas toujours contents et on ne sait jamais ce qui va se passer», explique Carrie à CNN. Cette hôtesse de l'air a suivi un cours animé par un agent de la sécurité aérienne dans un gymnase de Miami. «Vous allez peut-être mourir. Vous devez vous défendre à tout prix», lui a dit l'instructeur.

La Transportation Security Administration (l'agence nationale américaine de sécurité dans les transports, fondée après les attentats du 11 septembre 2001) prévoit de former des centaines de personnels aux techniques d'auto-défense dans les prochains mois. Lors de cet entraînement facultatif d'une demi-journée, créé en 2004, les membres de l'équipage apprennent des techniques de désescalade pour gérer les passagers difficiles, ainsi que les différentes manières de frapper et maîtriser un agresseur. Un scénario qu'ils espèrent ne jamais rencontrer dans la cabine exiguë d'un avion, même si beaucoup craignent une augmentation des incidents, liée notamment à l'obligation de porter le masque dans l'avion.

«Les gens sont anxieux, contrariés et frustrés»

«Je ne veux jamais utiliser tout cela. Mais si je devais le faire, je me sentirais certainement beaucoup plus confiante», a déclaré Donna O'Neil, quarante-sept ans d'expérience, qui se dit «plutôt douée pour calmer les choses». «Il est encore plus important que nous prenions soin de nous-même et de nos passagers car les gens sont anxieux, contrariés et frustrés et cela peut se manifester de manière inappropriée», ajoute Carrie.

Avec la reprise du trafic aérien, le nombre de passagers violents est en hausse. Plus de 100 incidents ont été signalés à la Federal Aviation Administration (l'agence gouvernementale chargée des réglementations et des contrôles concernant l'aviation civile aux États-Unis) au cours de la semaine dernière, soit un total de plus de 3.600 depuis le début de l'année. La plupart des passagers violents étaient des personnes défiant à plusieurs reprises l'obligation nationale de porter un masque dans l'avion. Ils représentent trois quarts des incidents signalés rien que cette année.


Les documents officiels décrivent des dizaines d'altercations, allant des insultes à la violence physique. En mai, un passager a donné un coup de poing à une hôtesse de l'air de Southwest Airlines, lui faisant perdre deux dents, selon son syndicat. La Federal Aviation Administration a donc enquêté et publié des rapports sur plus de quarante incidents survenus ces derniers mois. L'agressivité à laquelle les hôtesses doivent faire face met à la fois leurs compétences à l'épreuve et leur vie en danger.

Sara Nelson, présidente internationale de l'Association des hôtesses et stewards, a ainsi affirmé qu'un petit groupe de passagers «traite les hôtesses de l'air comme des punching-ball, aussi bien verbalement que physiquement». «Nous constatons que nos métiers sont plus difficiles que jamais. Les conflits augmentent très rapidement», résume-t-elle.

Newsletters

Cliniquement morte pendant 45 minutes, une américaine ressuscite près de sa fille qui accouche

Cliniquement morte pendant 45 minutes, une américaine ressuscite près de sa fille qui accouche

La femme s'est réveillée sans séquelles ni dommages au cerveau.

Un londonien se coince un câble USB dans le pénis en tentant de le mesurer

Un londonien se coince un câble USB dans le pénis en tentant de le mesurer

L'expérience a obligé l'adolescent à subir une opération d’urgence.

La semaine imaginaire de l'Arc de triomphe

La semaine imaginaire de l'Arc de triomphe

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité (ou presque) qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio