Monde

Un ancien club de strip-tease transformé en église en Alaska

Temps de lecture : 2 min

Un pasteur et la fille d'une ancienne danseuse de bar ont travaillé dur pour racheter le bâtiment.

Le nouveau bâtiment religieux accueillera aussi une Fondation d'aide à l'enfance. | Karl Fredrickson via Unsplash
Le nouveau bâtiment religieux accueillera aussi une Fondation d'aide à l'enfance. | Karl Fredrickson via Unsplash

Sur l'autoroute qui mène à Anchorage, en Alaska, un club de strip-tease populaire a été transformé en église, relate ABC News. Et ce, grâce à Linda Dunegan, la fille d'une des anciennes danseuses de la ville. D'après elle, l'intervention divine a joué un rôle important dans la transformation du bâtiment qui accueillait autrefois le célèbre «Fantasies on 5th» et dont la salle de spectacle et la barre de pole dance ont laissé place à un sanctuaire et une chaire. «Cette église a pu naître parce que j'ai prié pendant cinq ans», raconte Linda Dunegan, dont la carrière d'investisseur immobilier semblait invraisemblable il y a quelques années.

Cette femme a grandi dans un petit village vietnamien, avec sa soeur et sa mère célibataire. Le mariage arrangé de cette dernière avait échoué en raison de la naissance de deux filles plutôt que d'un héritier masculin. Mais grâce à un Américain avec qui elle se remaria, la mère a pu fuir le pays ravagé par la guerre avec ses enfants et la famille partit vivre aux États-Unis en 1975. Linda Dunegan avait alors 8 ans. Aux États-Unis, la famille eut beaucoup de difficultés financières et déménagea plusieurs fois. Lorsqu'elle divorça de son nouveau mari en 1980, la mère de Linda partit définitivement à Anchorage, sur le conseil de ses amis qui lui disaient qu'elle y trouverait du travail. Là-bas, elle comprit rapidement que c'est en dansant dans les bars qu'elle gagnerait le plus d'argent.

Linda, qui a obtenu un doctorat et fait carrière pendant trente ans dans les réserves de l'armée de l'air et de la marine ainsi que dans la garde nationale d'Alaska, raconte s'être réfugiée dans la littérature et la religion assez jeune. En cours de route, elle a rencontré son mari, Gerry Dunegan, avec qui elle a construit son patrimoine immobilier.

Le salut plutôt que la tentation

En parallèle, le pasteur Kenny Menendez affirme à ABC News que Dieu lui avait demandé de fonder une nouvelle église à Anchorage. Il était loin de se douter qu'il devrait arpenter les décombres d'un ancien club de strip-tease pour trouver l'endroit idéal. Lors de sa première visite, l'électricité était coupée. Mais à l'aide de lampes torche, il se rappelle avoir entrevu un tapis noir et rouge, des barres de pole dance, des salles privées, une scène et d'énormes tables de bar. «J'ai pensé “oui, cela pourrait être une église”, raconte-t-il. Il y avait juste besoin d'un lifting.» Il fallait notamment transformer la salle de lap dance en pastorale des jeunes.

Lors de l'inauguration de l'église, soixante-seize personnes se sont présentées, la plupart en raison de la curiosité du lieu. Le pasteur Menendez est persuadé que Dieu approuve le travail qui a été fait. «Je dirais que Dieu est satisfait de ce changement, de cette transformation en un bâtiment qui, désormais, redirige les gens vers lui plutôt que de les en éloigner.» Il espère aussi que l'église, située entre un magasin de vente de marijuana et un sex-shop, aidera à améliorer le quartier.

L'église fêtera son premier anniversaire en octobre. Linda Dunegan a l'intention d'utiliser le deuxième étage pour une collecte de fonds destinés à son pays d'origine et le troisième pour sa Fondation d'aide à l'enfance. «On commence petit, mais notre coeur est grand», indique-t-elle.

Newsletters

VTC et taxis au Maroc: une affaire qui ne roule pas

VTC et taxis au Maroc: une affaire qui ne roule pas

Les autorités marocaines laissent les plateformes de transport opérer dans le pays, alors même que les exploitants de taxi doivent recevoir un agrément pour exercer.

Rapatriement des familles de djihadistes: bientôt la fin du «Guantanamo français»?

Rapatriement des familles de djihadistes: bientôt la fin du «Guantanamo français»?

Mardi 5 juillet, plusieurs dizaines de femmes et d'enfants ont été renvoyés vers le sol français. Une opération qui en appelle d'autres.

Le porte-avions Fujian, nouvel étendard de la menace maritime chinoise

Le porte-avions Fujian, nouvel étendard de la menace maritime chinoise

Le fleuron de la marine chinoise a été mis à l'eau le 17 juin dernier. Un moyen pour le pays de montrer qu'il peut rivaliser avec les grandes puissances mondiales.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio