Sciences

Des dizaines d'anciens virus conservés dans la glace viennent d'être découverts

Temps de lecture : 2 min

La majorité d'entre eux nous sont totalement inconnus.

D'anciens virus se cachaient dans les glaciers du Tibet depuis près de 15.000 ans. | Fusion Medical Animation via Unsplash
D'anciens virus se cachaient dans les glaciers du Tibet depuis près de 15.000 ans. | Fusion Medical Animation via Unsplash

Au cours d'une expédition de recherches, qui ressemble à s'y méprendre au premier acte d'un film d'horreur, une équipe de scientifiques a découvert des dizaines d'anciens virus, jamais observés auparavant, dans un échantillon de glace au Tibet. Sur les 33 virus, trouvés à 6.700 mètres d'altitude dans deux glaciers de l'Himalaya, 28 sont entièrement nouveaux pour la science, selon l'étude publiée mardi 20 juillet dans la revue Microbiome. C'est seulement la troisième fois que des virus inconnus sont découverts dans la calotte glaciaire, indique CTVNews.

D'après un communiqué de presse de l'université d'État de l'Ohio, l'équipe de recherche à l'origine de ces travaux est curieuse de savoir comment les virus ont évolué en fonction des changements climatiques. En étudiant leurs codes génétiques, on pourrait éventuellement expliquer la façon encore mystérieuse dont la vie peut survivre à des conditions extrêmes, à la fois sur Terre et même potentiellement dans des endroits comme Mars. Espérons simplement qu'aucun d'entre eux ne va nous infecter.

Des virus qui préfèrent les plantes et le froid

Heureusement, il semble que ces nouveaux virus avaient élu domicile dans des plantes anciennes et des organismes vivant sur le sol plutôt que chez les êtres humains ou les animaux, avant d'être congelés il y a environ 15.000 ans, précise Futurism. De plus, si les virus survivants semblent s'être tenus tranquilles pendant tout ce temps, c'est parce qu'ils prospèrent dans le froid rigoureux et n'ont a priori aucune envie d'infester nos corps chauds.

«Nous savons très peu de choses sur les virus et les microbes qui vivent dans ces environnements extrêmes, et sur ce qui s'y trouve réellement, explique Lonnie Thompson, auteur principal de l'étude et spécialiste des sciences de la terre à l'université de l'Ohio, dans le communiqué. Il est extrêmement important de documenter et de comprendre cela: comment les bactéries et les virus réagissent-ils au changement climatique? Que se passe-t-il lorsque nous passons d'une période glaciaire à une période chaude comme celle que nous vivons actuellement?»

Les chercheurs espèrent donc que ces anciens virus les aideront à constituer des archives sur les virus fossiles de cette région. En observant des organismes qui ont vécu il y a bien longtemps, ils espèrent être capables de dresser un meilleur portrait de ce à quoi ressemblait l'environnement, par rapport à tout ce qui a été fait auparavant. Cette découverte a également permis de mettre au point un nouveau procédé pour analyser les microbes dans la glace sans risque de contamination, ont ajouté les scientifiques.

Newsletters

Notre univers a peut-être été créé en laboratoire par une civilisation avancée

Notre univers a peut-être été créé en laboratoire par une civilisation avancée

C'est ce qu'affirme un scientifique de Harvard, Avi Loeb.

Est-ce qu'on entend mieux quand on a les oreilles décollées?

Est-ce qu'on entend mieux quand on a les oreilles décollées?

[L'Explication #30] Une histoire de pavillon, de moules et de Lambrusco.

Le record de la température la plus froide a été atteint en laboratoire

Le record de la température la plus froide a été atteint en laboratoire

Les scientifiques ont fait chuter un gaz quantique d'une tour pour dépasser le zéro absolu.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio