Sciences

Les chiens peuvent savoir quand vous mentez, et ils cessent alors de vous obéir

Temps de lecture : 2 min

Contrairement aux enfants, les chiens sont capables de déceler qu'on essaie de les tromper au sujet de la nourriture.

L'étude portait sur 206 chiens issus de différentes races pures. | Anoir Chafik via Unsplash
L'étude portait sur 206 chiens issus de différentes races pures. | Anoir Chafik via Unsplash

Les chiens ont tendance à ignorer les suggestions de ceux qui ne disent pas la vérité, ce qui laisse penser que, contrairement aux jeunes enfants et à certains primates, ils pourraient reconnaître quand une personne leur ment. «Nous pensions que les chiens réagiraient comme des enfants de moins de 5 ans ou des singes, mais on soupçonne désormais qu'ils peuvent comprendre quand quelqu'un se montre malhonnête, explique Ludwig Huber, de l'université de Vienne. Ils se disent peut-être: “Cette personne a les mêmes connaissances que moi, mais elle me donne quand même la mauvaise [information]”.»

Ludwig Huber et ses collègues ont entraîné 260 chiens de plusieurs races pures à trouver de la nourriture cachée dans un des deux bols retournés devant eux. Les chiens ont appris à suivre les suggestions d'une personne qu'ils n'avaient jamais rencontrée, le «communicateur», qui touchait le bol rempli de nourriture, regardait le chien et lui disait: «Regarde, c'est très bon!», détaille le chercheur autrichien.

Les enfants et les singes font plus confiance au communicateur qu'à eux-mêmes

Une fois la confiance établie, l'équipe a montré aux chiens une tierce personne, qui a déplacé la nourriture sous l'autre bol. Les communicateurs étaient soit dans la pièce et assistaient à l'échange, ou bien absents et donc apparemment inconscients que la nourriture avait été déplacée. Dans les deux cas, ils ont ensuite recommandé de nouveau le premier bol, désormais vide, indique NewScientist.

Dans les versions précédentes, cette expérience avait été réalisée avec des enfants de moins de 5 ans, et des macaques japonais ou des chimpanzés. Si le communicateur avait été témoin du déplacement de la nourriture et recommandait malgré tout le bol vide, les jeunes enfants et les primates étaient beaucoup plus susceptibles de suivre sa suggestion intentionnellement mensongère. On peut supposer que les enfants et les singes ont fait confiance au communicateur plutôt qu'aux preuves qu'ils avaient observées, affirme Ludwig Huber.

Les chiens, en revanche, n'ont pas accordé autant de confiance aux communicateurs qui mentaient. Les deux tiers des canidés ont ignoré la suggestion trompeuse du communicateur qui avait assisté à l'échange de nourriture, mais recommandait toujours le bol vide. Ces chiens se sont tout simplement dirigés vers la gamelle qui contenait la récompense. «Ils ne se fiaient plus au communicateur», conclut Ludwig Huber.

«Cette étude nous rappelle que les chiens nous observent attentivement, qu'ils captent nos signaux sociaux et apprennent constamment de nous, même en dehors de contextes formels de formation», a déclaré Monique Udell, de l'université d'État de l'Oregon.

Newsletters

Pour le chef de la NASA, les ovnis pourraient être une technologie extraterrestre

Pour le chef de la NASA, les ovnis pourraient être une technologie extraterrestre

Cette intervention de Bill Nelson dénote avec celles de son prédécesseur, nettement plus réservé sur la question.

Comment se passe une éjaculation dans l'espace?

Comment se passe une éjaculation dans l'espace?

[L'Explication #31] Spoiler: ce serait compliqué.

Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

Le plastique est le nouveau charbon des émissions de gaz à effet de serre

L'industrie américaine de plastique émettra davantage de gaz à effet de serre que celle du charbon d'ici 2030, alerte un nouveau rapport.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio