Société / Économie

Ford lance un parfum d'essence pour les conducteurs de voitures électriques nostalgiques

Temps de lecture : 2 min

Ce produit vient compléter le nouveau modèle de la marque, une version sportive de la première Ford Mustang électrique.

Ford prédit que les conducteurs de voitures électriques finiront par regretter l'odeur de l'essence. | Carl Nenzen Loven via Unsplash
Ford prédit que les conducteurs de voitures électriques finiront par regretter l'odeur de l'essence. | Carl Nenzen Loven via Unsplash

Qui a dit que vous ne pouviez pas sentir la douce odeur de l'essence en conduisant une voiture électrique? Non, ce n'est pas un poisson d'avril très en retard: Ford a lancé une nouvelle fragrance qui sent le pétrole, nommée Mach-Eau. Destinée à apaiser les conducteurs nostalgiques, cette annonce survient alors que la célèbre marque de voitures américaine s'apprête à sortir un nouveau modèle, la Mach-E GT, une version sportive de la toute première Ford Mustang entièrement électrique.

Le «parfum premium» est destiné «à ceux qui ont envie de vivre les performances de la nouvelle Mustang Mach-E GT entièrement électrique, mais qui ont toujours une certaine sympathie pour les odeurs si reconnaissables des voitures traditionnelles à essence», indique un communiqué de presse de Ford. Autrement dit, le constructeur prédit que les conducteurs de voitures électriques finiront par regretter les senteurs du gasoil; et suffisamment pour acheter un parfum d'essence. Bref, une opération marketing pour satisfaire la clientèle en manque des effluves de l'or noir.

L'odeur de l'essence plus populaire que celle du vin et du fromage?

Ford a révélé ce parfum d'un nouveau genre ce week-end, lors du Goodwood Festival of Speed, qui rend un véritable culte aux voitures consommatrices d'un volume significatif d'essence. Nous ne sommes certainement pas convaincus que le conducteur moyen de la Mach-E se soucie, et encore moins se délecte, d'un bon gros nuage de gaz d'échappement puants, ironise Futurism. Mais il ne s'agit pas seulement d'inhaler des vapeurs de pétrole. Ford est déterminé à faire de cette fragrance une expérience unique et personnalisée, digne des grands créateurs.

«En réalité, plutôt que de simplement sentir l'essence, Mach-Eau est conçue pour plaire au nez de n'importe quel utilisateur; un parfum haut de gamme qui mixe des accords fumés, des odeurs de caoutchouc et même un élément “animal” pour rappeler l'héritage de la Mustang, [avec] une impression de chevaux», précise la société américaine. L'entreprise qui a aidé Ford à développer ce parfum, Olfiction, a commencé par mélanger l'odeur des pneus brûlés avec d'autres ingrédients, dont de la lavande et du bois de santal.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Selon une enquête commandée par le constructeur automobile, presque 70% des personnes interrogées ont déclaré que, dans une certaine mesure, «l'odeur de l'essence leur manquerait». L'entreprise est allée jusqu'à dire que l'essence «était une odeur plus populaire que celles du vin et du fromage, et se classait quasiment au même niveau que l'odeur des livres neufs». On dirait bien que l'équipe de communication de Ford a passé un peu trop de temps à inhaler les gaz de ses pots d'échappement, conclut ironiquement Futurism.

Newsletters

LGBTphobie: les discriminations ont la vie dure (mais des solutions existent)

LGBTphobie: les discriminations ont la vie dure (mais des solutions existent)

À l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre l'homophobie et la transphobie, la Commission nationale consultative des droits de l'homme publie un rapport dans lequel elle émet des propositions pour améliorer le quotidien des personnes LGBT+.

Chez les psychanalystes, le divan n'est jamais neutre

Chez les psychanalystes, le divan n'est jamais neutre

Symbole par excellence du psychanalyste, le divan fascine autant qu'il intimide. Qu'il ressemble plutôt à un canapé ou à un lit, qu'il soit confortable, étroit ou complètement recouvert de tapis persan comme celui de Sigmund Freud, le divan n'est...

Au Texas, la course contre la montre des cliniques pratiquant l'IVG

Au Texas, la course contre la montre des cliniques pratiquant l'IVG

Dans cet État américain, la loi sur l'avortement est censée pousser les femmes à bien mûrir leur décision avant une interruption volontaire de grossesse. Mais c'est tout le contraire qui se produit.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio