Monde

Au-dessus de l'Oregon, des nuages de feu de dix kilomètres de haut

Temps de lecture : 2 min

Les pyrocumulus empêchent les pompiers de lutter contre les flammes.

Un pyrocumulus non loin de Bly, dans l’Oregon, le 16 juillet 2021. | Payton Bruni / AFP
Un pyrocumulus non loin de Bly, dans l’Oregon, le 16 juillet 2021. | Payton Bruni / AFP

Qui dit été, dit saison des feux de forêt aux États-Unis. Alors que celle-ci ne fait que commencer, l'incendie le plus important du pays recouvre d'ores et déjà 976 kilomètres carrés, une surface plus large que la ville entière de New York.

Cet incendie surnommé «Bootleg fire» ravage en ce moment le sud de l'Oregon, État de la côte nord-ouest des États-Unis. Alors qu'au moins 21 maisons et 54 «autres structures» ont été détruites, les pompiers de l'Oregon ont annoncé vendredi 16 juillet que 5.000 foyers sont menacés, 3.000 de plus que la veille. D'après l'agence de presse Reuters, la cause des flammes reste à déterminer.

L'une des conséquences de cet incendie qui préoccupe le plus les autorités est les pyrocumulus, des «nuages de feu» de près de dix kilomètres de haut et «facilement visibles de 160 à 200 kilomètres à la ronde».

Dragon cracheur de feu des nuages

Ces nuages prennent forme dans l'après-midi quand le soleil pénètre la fumée et chauffe le sol, créant des courants d'air chaud ascendants qui forment une colonne de fumée et de cendres. Paradoxalement, ce genre de nuage peut bloquer le soleil et donc refroidir la zone. Cela pourrait permettre d'atténuer la vague de chaleur extrême qui touche en ce moment la région, et fait craindre de nouveaux incendies.

Seulement, le risque est que ces nuages se transforment en pyrocumulonimbus, que la NASA surnomme «le dragon cracheur de feu des nuages». Ces nuages sont tellement énormes qu'ils peuvent créer des ouragans, de la foudre et plus rarement des tornades de feu, et causer à leur tour d'autres feux de forêt.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Dans la soirée, ces nuages redescendent et causent des courants descendants de fumées épaisses, qui réduisent la visibilité et forcent les avions et hélicoptères des pompiers à rester au sol, explique au Los Angeles Times Lisa Cox, une représentante des pompiers de Californie. Lorsque de tels nuages se forment, il devient presque impossible de lutter contre l'incendie.

Newsletters

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

La reine Elizabeth II, dernière icône de la monarchie britannique

Que ce soit au travers de billets ou d'œuvres d'art, il n'existe que très peu de visages aussi reconnaissables que le sien.

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Si la Suède et la Finlande intègrent l'OTAN, la Russie devra lutter contre l'effet domino

Après soixante-quinze ans de neutralité pour l'une et plus de deux cents ans pour l'autre, la Finlande et la Suède ont décidé de rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord. Cette décision aura de vastes conséquences pour le continent européen.

Le nouveau visage de la mondialisation

Le nouveau visage de la mondialisation

Avec la pandémie de Covid-19 et l'invasion de l'Ukraine, le commerce mondial est profondément perturbé. Faut-il y voir les premiers signes d'une démondialisation que certains appellent de leurs vœux? Ce serait aller un peu vite en besogne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio