Monde

Une crotte géante a fait son apparition dans le paysage d'Édimbourg

Temps de lecture : 2 min

Un nouveau bâtiment dont le dôme ressemble à l'émoji caca cause une indignation générale.

L'hôtel du nouveau quartier St James à Édimbourg a été surnommé «the Golden Turd» («la Crotte Dorée»). | Roger Edwards TV via YouTube
L'hôtel du nouveau quartier St James à Édimbourg a été surnommé «the Golden Turd» («la Crotte Dorée»). | Roger Edwards TV via YouTube

Perforant l'horizon écossais parsemé de clochers et flèches en pierre mondialement apprécié, la pointe d'un nouveau bâtiment a dernièrement fait couler beaucoup d'encre au Royaume-Uni et en particulier en Écosse. «Vous ne pouvez pas polir une crotte, mais vous pouvez très bien la revêtir d'acier couleur bronze», écrit un journaliste du Guardian pour dénoncer l'allure fécale de cette construction apparue à Édimbourg récemment.

Attendue depuis longtemps dans le nouveau quartier commercial et résidentiel St James et visible depuis tous les points de vue de la capitale écossaise, cette bobine de bronze ne semble pas faire l'unanimité. «Sous certains angles, elle semble être posée sur les épaules des autres bâtiments, telle une déjection tombée du ciel. Sous d'autres, elle surgit à l'arrière-plan comme un tas de fumier menaçant», raille Oliver Wainwright.

Une crotte géante anti-démocratique

Pourtant, les architectes du bâtiment avaient d'autres inspirations en tête. Leurs plans se basaient sur des images de bandeaux haute couture Valentino, dont les rubans de soie flottent au-dessus de la tête des mannequins. Ils auraient aussi pensé aux énormes rouleaux de papier des imprimeries qui peuplent cette partie de la ville, pour donner une dimension locale à leur nouvelle construction.

«C'est un bâtiment qui évoque la joie, a déclaré son architecte James Dilley. Il a pour but de célébrer Édimbourg en tant que capitale des festivals. Certaines parties de la ville sont plutôt sérieuses, mais ici c'est le contraire. On voulait quelque chose de plus communicatif et expressif, censé rendre les gens heureux.»

C'est chose faite. Lorsque la ressemblance avec l'émoji crotte a été établie, beaucoup d'habitants s'en sont amusés et une pétition a été lancée pour accrocher des yeux sur la structure afin de compléter l'émoji. Un compte Twitter dédié à l'hôtel, rebaptisé «Golden Turd» («crotte dorée») a même été créé pour récolter toutes les photos de cette nouvelle structure qui a été élue pire bâtiment du monde.

Cet hôtel n'est que la partie émergée d'un iceberg abritant 158.000 m2 de boutiques, restaurants, cinémas et appartements de luxe. Il remplace l'ancienne mégastructure du St James Center, laissé à l'abandon dans les années 1990 quand le gouvernement écossais y avait découvert de l'amiante. Au-delà de la dimension esthétique, l'arrivée de ce centre commercial géant pose plusieurs questions. On se demande notamment s'il était nécessaire de créer un hôtel supplémentaire sachant que la ville fait déjà face à une surabondance de ce type d'établissements, et encore plus d'y investir plus de 60 millions de livres sterling (près de 70 millions d'euros).

Quoi qu'il en soit, la crotte géante a réussi à s'implanter à Édimbourg, et ce, malgré les avis défavorables des conseillers en urbanisme de la ville. «Le processus démocratique a été supplanté par une obligation fiduciaire envers les actionnaires, cherchant la maximisation des profits en dépit de tout le reste», se plaint David Black, un auteur et critique qui se bat depuis des années contre tout développement inapproprié au sein de la ville.

Newsletters

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Liberté d'opinion et de la presse, abolition de la torture, industrialisation, collaboration avec l'Occident: son règne secret au XIXe siècle a initié une démarche de pré-modernisation révolutionnaire.

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

Pour Sebastian Vettel, il est plus que temps de transformer sa discipline.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Affrontements meurtiers à Beyrouth, élections législatives en Irak et éclosions de fleurs dans le désert d'Atacama... La semaine du du 9 au 15 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio