France

Zahia écrit à Domenech

Slate.fr, mis à jour le 11.05.2010 à 17 h 15

A quelques heures de l'annonce de la liste des 23 joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde en Afrique du Sud, alors que tout le monde pensait la polémique Zahia éteinte, cette dernière vient d'envoyer une lettre à Raymond Domenech pour lui demander de ne pas pénaliser les joueurs éclaboussés par l'affaire de mœurs.

Selon le document que s'est procuré Lexpress.fr, la jeune femme exhorte le sélectionneur à «ne pas tenir compte» de ses relations avec certains éléments de l'Equipe de France, et notamment Franck Ribéry (même si elle prend soin de ne citer aucun nom) :

J'apprends par la presse que la publication des déclarations que j'ai faites aux policiers qui m'ont convoquée et interrogée pourraient entraîner la mise à l'écart de certains joueurs de l'équipe de France de football. J'en suis stupéfaite autant qu'attristée [...] Je vous demande de respecter ce que les juges, les avocats, appellent la "présomption d'innocence" et de ne tenir aucun compte, à l'heure de votre choix, de ce qui a pu se passer entre certains de nos joueurs et moi. Veuillez agréer Monsieur l'expression de ma haute considération.

Renaud Revel, qui signe l'article sur le site de L'Express, signale par ailleurs que l'avocat de Zahia, Daniel Vaconssin,  a fait parvenir dans les rédactions un communiqué visant «à rectifier nombre d'exactitudes» (sic). Ainsi, la jeune femme dément avoir touché le moindre centime pour poser en Une de Paris-Match. Elle se défend également d'avoir assigné en justice les organes de presse qui ont cité son nom, à l'exception de VSD. «Elle poursuivra toutefois ceux qui, malgré ses mises en demeure, ont pillé son blog, ont reproduit et reproduisent encore des clichés réalisés alors qu'elle était mineure», précise tout de même son avocat.

Plus loin, le journaliste médias imagine «le désarroi et l'isolement» de Zahia, «plongée dans un chaudron devenu insupportable». Citant ses proches, il affirme qu'elle «songeait même à quitter la France» avant de se raviser. Pour l'heure, elle aurait refusé toutes les sollicitations autour de son histoire, qu'il s'agisse de livres ou d'émissions de télé-réalité.

[Lire l'article sur le site de L'Express.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: The one and only timeless sex icon / Flickr CC via ME°° License by

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte