Le CBD aide-t-il vraiment à se sentir mieux?
Santé

Le CBD aide-t-il vraiment à se sentir mieux?

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

Le CBD a longtemps souffert d’une mauvaise réputation en France. Or, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il possède des vertus apaisantes. Décryptage.

Le CBD, qu’est-ce que c’est?

CBD est l’abréviation de cannabidiol, une molécule qui fait partie des cannabinoïdes qu’on trouve dans le chanvre, l’autre appellation du cannabis. Du cannabis? Oui, mais contrairement à l’actif le plus connu de la plante, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), substance psychotrope auquel il est associé et qui lui a valu sa mauvaise réputation, le CBD est une autre molécule du chanvre, et «elle ne présente pas de caractères stupéfiants», précise Nicolas Authier, médecin psychiatre, spécialisé en pharmacologie et addictologie.

Il n’induit donc aucun effet euphorisant, n’altère pas la conscience, et ne procure aucun effet d’absence, plus communément appelé «effet high», ou «être stone». L’Organisation Mondiale de la Santé, dans un rapport de 2017, a même confirmé que le cannabidiol n'entraîne aucun effet psychotrope et ne présente aucun risque d'addiction ou de surconsommation, d’où son absence dans le classement des stupéfiants.

Il a également été retiré de la liste des produits dopants par l'Agence mondiale antidopage (WADA), le 1er janvier 2018. De fait, il n’est pas nocif et donc pas illicite.

Quels sont ses effets sur le cerveau, sur l’humeur et sur le corps?

Depuis 2018, le CBD s’est démocratisé. La marque Kaya le décline ainsi sous diverses formes: bonbons, chewing-gum, huile, cure, … Un risque? Non. «Des essais cliniques menés sur le CBD thérapeutique suggèrent qu'il peut avoir des vertus apaisantes, myorelaxantes, anxiolytiques, antidépresseurs, et antipsychotiques», explique le médecin Nicolas Authier.

En ce qui concerne l'effet anxiolytique, lors d'une étude publiée en 2015, l'équipe de la psychiatre Esther Blessing (New York University) a analysé 49 publications sur ce sujet et a conclu que «dans l'ensemble, les données actuelles indiquent que le CBD a un potentiel considérable en tant que traitement pour les troubles anxieux». En clair, le CBD stimule la bonne humeur et contribue à chasser les idées noires. Il régule efficacement votre humeur grâce à la stimulation de la libération de sérotonine et de dopamine (appelées également les hormones du bonheur), par votre organisme.

Enfin, grâce à ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, le CBD contribue à atténuer toutes sortes de douleurs et à réduire les nausées et migraines. «Il agit sur le système nerveux pour bloquer les récepteurs liés à la douleur», affirme Nicolas Authier. La plante de chanvre s’insère ainsi parfaitement dans le cadre d’un mode de vie favorisant les méthodes de médecine douce.

Le CBD convient-il à tout le monde?

Bien que la vente de CBD en France soit interdite aux personnes âgées de moins de 18 ans, sa consommation, si elle est bien encadrée, ne présente aucun risque. Le premier critère à respecter est la teneur de THC inférieure à 0,2%. Dès lors, les produits CBD n’ont aucun effet psychoactif. Ses bienfaits sont nombreux. Il peut ainsi aider à lutter contre l’insomnie chez les adolescents.

La sur-stimulation (à l’école, face à leurs écrans de téléphone ou d’ordinateur, etc, …) dont ils font l’objet peut amener de nombreux enfants à éprouver des difficultés à s’arrêter à la fin de la journée. Le CBD constitue un excellent complément pour favoriser le sommeil. Ce n’est pas un sédatif direct, il ralentit simplement l’hyperactivité dans le cerveau. Il permet ainsi à l’adolescent de se détendre et de s’endormir naturellement.

Anxiété, stress, troubles du sommeil, maux musculaires, baisse de l’attention… autant de phénomènes qui ne prennent jamais en compte l’âge de leur victime, et que le CBD peut déjouer, en douceur. Une récente étude, publiée en février 2021 et réalisée au Royaume-Uni sur un échantillon de 387 personnes, renforce cette affirmation. Les quatre principales raisons citées pour la consommation de CBD sont l'anxiété (42,6%), les problèmes de sommeil (42,5%), le stress (37%) et la santé et le bien-être en général (37%).

Toutefois attention, conclut Nicolas Authier, «le CBD confère un effet bien-être et non thérapeutique. On n'est pas dans le soin ou la prise en charge médicale, on est dans le bien-être uniquement

En savoir plus:
À quoi ça sert de voir un psy quand on est vieux?

À quoi ça sert de voir un psy quand on est vieux?

Lorsque l'on a 80 ans, l'idée n'est pas forcément de changer de vie. Mais il est aberrant d'imaginer qu'une vieille personne ne puisse pas bénéficier d'un travail psychique.

Ne frottez plus votre nez lorsque vous vous mouchez

Ne frottez plus votre nez lorsque vous vous mouchez

Cela vous évitera de l'avoir tout rouge et vous protégera des agressions extérieures.

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Le problème de résistance des cellules cancéreuses aux thérapies anti-hormonales a enfin une solution.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio