Égalités / Sports

Aux JO, pas de bonnets de bain pour les afros

Temps de lecture : 2 min

La Fédération internationale de natation vient de s'opposer à l'utilisation d'amples bonnets adaptés aux cheveux noirs naturels.

Le nageur états-unien Lawrence Sapp participe à la finale du 200 mètres quatre nages individuel masculin lors de la troisième journée des essais de natation paralympiques 2021 des États-Unis au Jean K. Freeman Aquatic Center, le 19 juin 2021 à Minneapolis, Minnesota. | Stacy Revere / Getty Images / AFP
Le nageur états-unien Lawrence Sapp participe à la finale du 200 mètres quatre nages individuel masculin lors de la troisième journée des essais de natation paralympiques 2021 des États-Unis au Jean K. Freeman Aquatic Center, le 19 juin 2021 à Minneapolis, Minnesota. | Stacy Revere / Getty Images / AFP

La semaine dernière, Alice Dearing s'est qualifiée pour participer aux Jeux Olympiques de Tokyo, ce qui fait d'elle la première nageuse noire à représenter l'équipe britannique. Elle s'était précédemment associée à la marque Soul Cap, qui fabrique des bonnets de bains relativement amples, spécialement conçus pour les cheveux noirs naturels.

La Fédération internationale de natation (FINA) vient cependant de refuser l'utilisation de ces bonnets lors des compétitions, au motif qu'ils ne correspondraient pas à «la forme naturelle de la tête», et qu'à sa connaissance, «les athlètes participant aux événements internationaux n'ont jamais utilisé ni exigé de bonnets de cette taille et de cette configuration».

Pour Danielle Obe, co-fondatrice de la Black Swimming Association, cette décision est révélatrice des inégalités systémiques qui perdurent dans le milieu de la natation. «Nous pensons que cela confirme le manque de diversité dans le sport. […] Nous avons besoin de l'espace et du volume que permettent des produits comme les Soul Caps. L'inclusivité consiste à comprendre qu'aucune forme de tête n'est “normale”», a-t-elle déclaré.

Manque de représentation et d'inclusivité

Si d'autres types de bonnets de bain pour cheveux afro existent, ils demeurent peu connus, difficiles à trouver, et souvent absents des rayons des grandes enseignes sportives. Pour Danielle Obe, cela contribue à renforcer un sentiment d'exclusion pour les membres de la communauté noire et les minorités ethniques, et constitue un obstacle à la fois matériel et symbolique à la pratique de la natation par ces populations. Une décision comme celle de la FINA revient à contraindre les nageurs à choisir entre le sport et leurs cheveux.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

D'après un rapport du Swim England, l'organisme national de natation en Angleterre, seulement 2% des nageuses et nageurs réguliers du pays sont Noirs. Au total, 95% des adultes noirs et 80% des enfants noirs ne nagent pas, et ces derniers ont trois fois plus de risques de se noyer que les enfants blancs.

Newsletters

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les journalistes afghans se masquent en solidarité avec leurs consœurs

Les talibans exigent désormais que les journalistes femmes se dissimulent le visage.

Pour Libusha Reich Breder, l'après-Auschwitz était «encore pire»

Pour Libusha Reich Breder, l'après-Auschwitz était «encore pire»

Cette survivante qui figurait parmi les 999 premières déportées d'Auschwitz voulait «vivre 120 ans pour en parler le plus longtemps possible».

Envie d'être un (vrai) allié LGBT+? Voici ce que vous devez faire

Envie d'être un (vrai) allié LGBT+? Voici ce que vous devez faire

Dans la lutte contre les discriminations, les alliés jouent un rôle essentiel. Mais s'affirmer comme tel ne suffit pas: il faut des actes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio