Culture

Mort de Lena Horne, légende du jazz américain

Temps de lecture : 2 min

La chanteuse de Jazz et véritable icône américaine Lena Horne est morte dimanche 9 mai à New York, a annoncé son beau-fils hier. Âgée de 92, elle était également actrice et a activement participé au mouvement des droits civiques.

Après avoir entamé sa carrière dans le Harlem de l'époque de la dépression, Horne a atteint la renommée nationale dans les années 40 en devenant la première chanteuse noire à signer un contrat de longue durée avec un grand studio d'Hollywood. Malgré les préjugés raciaux, elle est apparue dans plus d'une douzaine de films dans les années 40, notamment dans la comédie musicale qui a vu naître son premier tube, Stormy Weather.

Elle a été la première femme noire à faire la couverture d'un magazine de cinéma, et grâce à sa beauté, ses apparitions sur la radio de l'armée et ses tournées pour rendre visite aux troupes, elle est devenue une des pin-up les plus célèbres de l'époque.

«Ce qui a fait de moi une star, c'est la guerre» a-t-elle déclaré dans une interview en 1990. «Bien sûr, les noirs ne pouvaient pas mettre une photo de Betty Gable dans leur casier. Mais ils pouvaient mettre la mienne.»

[Lire l'article sur latimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de Une: More of that Jazz, fabbio, via Flickr CC License by

Newsletters

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

«Nevermind» ne s'est pas fait sans quelques trahisons à l'esprit et aux préceptes punk si chers aux trois musiciens.

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

Cary Fukunaga fait notamment référence à une scène d'«Opération Tonnerre», sorti en 1965.

MC Solaar est à la fois prose et combat

MC Solaar est à la fois prose et combat

Depuis des années, il incarne un rap doux et intelligible qui prône la concorde. Mais en grattant la surface, on découvre un artiste bien plus multiple et frontal qu'il n'y paraît. Rencontre avec un homme perché et peu enclin à la nostalgie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio