Monde

Un Boeing 787 éthiopien exorcisé après avoir été frappé par la foudre

Temps de lecture : 2 min

Le rituel effectué sur le tarmac est censé assurer une sécurité supplémentaire.

La cérémonie consistait à asperger l'appareil d'eau et d'alcool. | livinglifeinthelou via Pixabay
La cérémonie consistait à asperger l'appareil d'eau et d'alcool. | livinglifeinthelou via Pixabay

Samedi 20 juin, un avion de ligne éthiopien qui parcourt fréquemment la ligne New York-Lomé a été frappé par la foudre juste avant d'atterrir dans la capitale du Togo, raconte Airlive. À peine endommagé mais incapable de redécoller, l'avion a été exorcisé dès le lendemain par des prêtres vaudous appelés pour l'occasion.

D'après le quotidien algérien El Watan, la cérémonie consistait à asperger l'appareil d'eau et d'alcool, en guise d'offrande pour apaiser la colère du Dieu du Tonnerre, Hiébiésso en mina, la langue parlée dans le sud du Togo.

Une exorcisation dans un pays laïc

«Quand la foudre frappe, il est de notre devoir, pour le bien du peuple, d'identifier la zone touchée par ce phénomène naturel et de la purifier», a déclaré Togbé Assiobo Nyagblondjor, le président de la confédération des prêtres traditionnels du pays. Originaire du Bénin et du Togo, la religion vaudou recense 50 millions d'adeptes à travers le monde, dont une grande partie vit dans les Caraïbes, au Brésil et dans l'État américain de la Louisiane.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Bien que le Togo soit un pays laïc, le vaudouisme y est largement accepté. Sur place, le président de l'Agence nationale de l'aviation civile, Lotta Gnama, était présent pour assister au rituel. «Tout a été fait pour aider les prêtres dans leur tâche», a-t-il indiqué. Le colonel a également fait savoir que les réparations nécessaires de l'avion avaient été effectuées avant que celui-ci ne reprenne du service. Quoi qu'on en pense, être doublement protégé n'a jamais fait de mal à personne.

Newsletters

À Milan, le grand défi des urbanistes face à la gentrification

À Milan, le grand défi des urbanistes face à la gentrification

En raison de la hausse des prix, bon nombre d'ouvriers ont préféré vendre leur logement et déménager dans un lieu plus abordable.

Au Nord, c'étaient les corons

Au Nord, c'étaient les corons

En Géorgie, l'exil des Russes qui refusent de devenir des bourreaux

En Géorgie, l'exil des Russes qui refusent de devenir des bourreaux

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio