Monde / Économie

Dernière édition papier du Seattle P-I

Temps de lecture : 2 min

La Hearst Corporation, propriétaire du Seattle Post-Intelligencer, a annoncé que mardi 17 mars sortirait la dernière édition papier du journal. Le quotidien âgé de 146 ans va se concentrer uniquement sur le web pour devenir une sorte de «plateforme communautaire», qualifiée par le New York Times de «Huffington Post local».

Le Seattle P-I passe d'un staff de 125 personnes à une quarantaine : vingt journalistes et vingt commerciaux. Les employés font leurs adieux à la version papier du quotidien dans une vidéo, et la dernière journée est documentée en photos.

Fin 2008, le Christian Science Monitor a annoncé qu'à partir d'avril il arrêterait son quotidien pour se concentrer sur le web, conservant une édition papier hebdomaire.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo : page commémorative du Seattle P-I)

Newsletters

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

Selon le modèle, le prix d'un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. 

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

La famille qui a commandité l'enlèvement cherchait à remplacer le corps d'un de ses proches décédé, afin que ce dernier soit enterré. Un rite funéraire interdit dans leur région.

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Le groupe adopte une politique vestimentaire plus inclusive pour le personnel des parcs américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters