Monde / Économie

Dernière édition papier du Seattle P-I

Temps de lecture : 2 min

La Hearst Corporation, propriétaire du Seattle Post-Intelligencer, a annoncé que mardi 17 mars sortirait la dernière édition papier du journal. Le quotidien âgé de 146 ans va se concentrer uniquement sur le web pour devenir une sorte de «plateforme communautaire», qualifiée par le New York Times de «Huffington Post local».

Le Seattle P-I passe d'un staff de 125 personnes à une quarantaine : vingt journalistes et vingt commerciaux. Les employés font leurs adieux à la version papier du quotidien dans une vidéo, et la dernière journée est documentée en photos.

Fin 2008, le Christian Science Monitor a annoncé qu'à partir d'avril il arrêterait son quotidien pour se concentrer sur le web, conservant une édition papier hebdomaire.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo : page commémorative du Seattle P-I)

Newsletters

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

Près d'un·e législateur·trice sur six est contaminé·e dans cet État américain.

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

18.000$ d’amende: un KFC mène la police à une fête d’anniversaire en plein confinement

La scène s’est déroulée à Melbourne, en Australie, où une nouvelle flambée des cas de coronavirus a forcé le reconfinement de la ville.

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Intempéries mortelles au Japon, réouverture du Musée du Louvre et évolution de la pandémie... La semaine du 4 juillet 2020 en images.

Newsletters