Santé

Ne regardez pas un énième épisode de série ce soir

Temps de lecture : 2 min

Allez plutôt vous coucher, votre corps vous remerciera.

La procrastination du coucher par vengeance s'est accentuée pendant la pandémie. | mikoto.raw via Pexels
La procrastination du coucher par vengeance s'est accentuée pendant la pandémie. | mikoto.raw via Pexels

Votre journée de travail est enfin terminée. Les corvées sont faites et vos enfants dorment profondément. Il est temps de prendre du temps pour vous. Il est tard, vous savez que vous devriez aller vous coucher et pourtant, dans les deux prochaines heures, vous allez sûrement continuer votre série Netflix ou bien scroller Twitter et Instagram.

Ce choix de sacrifier du temps de sommeil contre du temps de loisir s'appelle la procrastination du coucher par vengeance. Selon les experts, elle nous fait plus de mal que de bien, indique USA Today. «Le paradoxe, c'est qu'en pensant vous faire plaisir, vous ne vous faites que du mal, explique Sabrina Romanoff, psychologue clinicienne à New York. Bien que vous ayez l'impression de reprendre le contrôle de votre temps, vous passez à côté de la ressource précieuse que représente le sommeil.»

Journées trop chargées

Ce phénomène provient d'un manque de temps libre durant la journée. Il peut affecter toutes les personnes dont les emplois du temps quotidiens sont chargés, des lycéens jusqu'aux parents. Amy Morin, psychothérapeute agréée, donne des précisions sur ce mécanisme de procrastination du coucher par vengeance: «Les personnes qui ont des journées bien remplies se disent: “Je mérite vraiment de me détendre, de prendre un peu de temps pour moi”. Alors plutôt que d'aller dormir, elles veulent faire quelque chose qui leur procure un plaisir immédiat.» C'est typiquement le cas d'un épisode de série supplémentaire, qui n'a pas pour but d'être utile et garantit un sentiment d'insouciance immédiat. D'une certaine manière, cela permet de se venger de la pression de productivité ressentie de 9h à 18h.

Pendant la pandémie, cette procrastination à l'heure du coucher s'est aggravée. Avant, rentrer à la maison après le boulot était synonyme de décompression. Mais avec le télétravail combiné à la garde des enfants, de nouvelles tensions sont apparues au sein des foyers. L'effacement de la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle nous pousse alors à grapiller du temps de loisir tardif.

«En regardant un énième épisode de série, on se sent bien sur le moment. Mais, bien souvent, les gens culpabilisent le lendemain de s'être couchés tard, ils ne se sentent pas reposés et sont donc grincheux», commente Amy Morin. Dès lors, un cercle vicieux apparaît: si vous êtes privé de sommeil, vous êtes moins productifs, vos journées sont plus longues et vous avez davantage envie de veiller tard le soir pour vous détendre.

En somme, si vous cherchez à prendre soin de vous, vous reposer reste la meilleure solution. Pour mettre fin à vos habitudes tardives, les deux médecins conseillent notamment de mettre en place une routine du soir afin d'indiquer à votre corps quand il doit se reposer, et de privilégier les courtes activités de loisir pour avoir la sensation de se détendre sans trop sacrifier de temps de sommeil.

Newsletters

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Une bactérie mortelle détectée dans des spray d'huiles essentielles

Walmart a immédiatement rappelé toutes les bouteilles vendues.

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Une tendance qui pourrait s'être d'autant plus accélérée avec la pandémie.

Le décalage horaire, un enfer à vivre

Le décalage horaire, un enfer à vivre

[BLOG You Will Never Hate Alone] Depuis que je suis rentré au pays après un long voyage en avion, j'erre comme un somnambule atteint de paralysie mentale.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio