Politique / Monde

Vladimir Poutine aurait-il rencontré et espionné Ronald Reagan en 1988?

Temps de lecture : 2 min

C'est ce qu'un mystérieux cliché d'un ancien photographe de la Maison-Blanche laisse penser.

Vladimir Poutine n'a jamais confirmé sa présence sur la photo. | www.kremlin.ru via Wikipédia - Administration américaine via Wikipédia / Montage Slate.fr
Vladimir Poutine n'a jamais confirmé sa présence sur la photo. | www.kremlin.ru via Wikipédia - Administration américaine via Wikipédia / Montage Slate.fr

Une photo datant des années 1980, montrant ce qui semble être un jeune Poutine avant qu'il ne soit au pouvoir, au côté du 40e président des États-Unis Ronald Reagan, vient de refaire surface sur internet. C'est un ancien photographe de la Maison-Blanche et notamment de Barack Obama et de Ronald Reagan, Pete Souza, qui l'a prise à l'époque et l'a partagée récemment sur son compte Instagram avec le titre: «Un mystère de Poutine. Ou pas», raconte The Independent, dans sa rubrique Indy100.

Sur cette fameuse photo, on voit donc le président américain, entouré de plusieurs hommes, en train de serrer la main à un jeune garçon. Son auteur explique en légende le contexte dans lequel elle a été prise: c'était en 1988, sur la Place Rouge, lors de la visite de Reagan à Moscou. On y voit également Mikhaïl Gorbatchev, le dirigeant de l'Union soviétique de l'époque, et «des groupes de “touristes” (agents du KGB?) autour de la place», écrit Pete Souza.

Le photographe recommande à ses followers d'«observer l'homme à gauche avec un appareil photo autour du cou», celui qui porte un t-shirt rayé. C'est lui qui est censé être Vladimir Poutine. Cinq ans après la prise de ce cliché, Pete Souza a publié un livre de photographies de son passage à la Maison-Blanche sous l'administration Reagan, où figure cette mystérieuse photo. Mais ce n'est que dix ans plus tard qu'il prend conscience de l'importance historique qu'elle pourrait avoir.

Membre du KGB et basé en Allemagne

«J'ai reçu par hasard une lettre d'une personne qui me demandait si je savais que j'avais capturé une photo de Reagan et de Vladimir Poutine comme indiqué à la page 145 de mon livre, raconte Pete Souza. J'ai été stupéfait par cette lettre.» Le photographe essaye alors de retrouver et confirmer l'identité de l'homme sur la photo. Pour cela, il contacte la Reagan Library, la bibliothèque présidentielle de Ronald Reagan, et le Conseil de sécurité nationale de l'administration Bush. Personne n'a cependant été capable de dire s'il s'agissait de Vladimir Poutine.

Pete Souza sait seulement qu'en 1988, Poutine faisait partie du KGB, le principal service de renseignements de l'URSS, et qu'il était apparemment stationné en Allemagne de l'Est. Début 2009, alors qu'il est le photographe en chef de la Maison-Blanche, Pete Souza reçoit d'ailleurs une carte postale avec sa photo de la Place Rouge au recto. L'homme au t-shirt rayé était entouré en rouge et quelqu'un avait écrit le mot «espion» et dessiné une flèche vers lui. «J'ai remis la carte postale aux services secrets, mais ça n'a jamais abouti», conclut-il.

Interrogé sur ce sujet en 2014, Vladimir Poutine n'a pas confirmé sa présence sur la photo. Selon la presse russe, il était à l'époque basé à Dresde. Le mystère se poursuit.

Newsletters

Préoccupations électorales

Préoccupations électorales

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Ce que nous disent les sondages à six mois de la présidentielle

Les enquêtes électorales inquiètent les uns, réjouissent les autres et énervent certains observateurs. Elles donnent juste la température du moment.

La semaine imaginaire de François Hollande

La semaine imaginaire de François Hollande

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio