Culture

Quel est le pirate à jambe de bois le plus célèbre de l'histoire moderne?

Temps de lecture : 2 min

Long John Silver, fameux personnage à jambe de bois de «L'Île au trésor», s'inspire de François Le Clerc, un corsaire français du XVIe siècle.

Dans la culture populaire, un pirate a forcément une jambe de bois. | Pedro Pardo / AFP
Dans la culture populaire, un pirate a forcément une jambe de bois. | Pedro Pardo / AFP

Cet article est publié en partenariat avec Quora, plateforme sur laquelle les internautes peuvent poser des questions et où d'autres, spécialistes du sujet, leur répondent.

La question du jour: «Quel fut le pirate à jambe de bois le plus célèbre?»

La réponse de Serge Elia:

L'une des images les plus courantes d'un pirate le montre en train de porter une jambe de bois, servant de substitut à sa jambe amputée après une blessure ou tout autre incident. Cette image fut mise en relief par le pirate le plus célèbre de la littérature anglaise, Long John Silver, personnage du roman L'Île au trésor de Robert Louis Stevenson. Pourtant, elle a ses origines dans l'histoire.

Le tout premier pirate de l'ère moderne à avoir une jambe de bois fut François Le Clerc, surnommé à juste titre «Jambe-de-Bois». Ce corsaire français du XVIe siècle, originaire de Normandie, fut souvent le premier de son équipage à monter à bord des vaisseaux ennemis lors d'une attaque ou d'un raid. Sauf que ce caractère effronté et audacieux lui fit subir la perte d'une jambe, ainsi qu'une grave blessure au bras, en combattant les Anglais à Guernesey (au large de la Normandie) en 1549.

80.000 pesos volés aux Espagnols

D'autres pirates auraient cessé leur carrière à cause de telles blessures, mais Le Clerc échappa à cette règle, puisqu'il refusa de prendre sa retraite. Il étendit plutôt la portée de son activité de piraterie en finançant les voyages et les attaques d'autres pirates, ainsi qu'en prenant le commandement de sept embarcations pirates et de trois vaisseaux royaux.

En effet, Le Clerc était un leader né, agressif, rusé et intelligent, qui ne connaissait pas la peur, planifiait soigneusement ses attaques et réussissait bien en recrutant les bons hommes, et en les incitant à se battre même au cours des moments les plus difficiles. En fin de compte, lui et son équipage motivé menèrent de grandes attaques contre les Espagnols et leurs colonies à Porto Rico, Hispaniola, Cuba, Panama et aux îles Canaries, les pillant et les dévastant, avant de repartir enrichis d'un trésor estimé à 80.000 pesos.

Certes, Le Clerc n'est pas aussi célèbre ou connu que d'autres pirates, tels que les fameux Anglais Barbe Noire et Henry Morgan. Néanmoins, ses actions lui valurent une réputation qui le rendit très craint à travers les Caraïbes et l'océan Atlantique de cette époque.

Mais cela ne dura pas: après avoir réussi à anéantir une majeure partie de la flotte française et à se retourner face à son propre pays natal en 1562–1563, Le Clerc demanda auprès de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre une grosse somme d'argent, ce qu'elle refusa sur-le-champ. Le Clerc ne se remit jamais de sa fierté blessée, puis s'embarqua pour les Açores, au large du Portugal, où il trouva la mort en 1563 alors qu'il traquait des galions espagnols remplis d'or.

Newsletters

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

Le film de Ninja Thyberg accompagne une jeune fille dans les méandres de l'industrie du hard californienne.

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

On a cru que l'humoriste était progressiste, ce n'est pas le cas.

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio