Santé

Le boom du lifting brésilien, effet inattendu de la pandémie

Temps de lecture : 2 min

Les cabinets de chirurgie esthétique ne désemplissent plus.

butt | Boris Hoppek via Flickr CC License by
butt | Boris Hoppek via Flickr CC License by

Quand le Covid-19 a pointé le bout de son nez il y a déjà beaucoup trop de mois, certaines conséquences pouvaient être facilement anticipées. Personne n'aurait cependant pu prévoir la montée en flèche du nombre de liftings brésiliens, mais c'est pourtant ce qui est en train de se produire. Interrogé par Mic, le chirurgien esthétique William Rahal explique qu'il n'a jamais vu autant de prises de rendez-vous qu'au cours du mois d'avril 2021. Son planning d'interventions affiche complet pour les douze prochains mois.

Basé à Beverly Hills, Rahal est connu pour une spécialité bien particulière: la «liposuccion 360 avec lifting des fesses brésilien». Cette méthode brésilienne consiste à prélever de la graisse chez le patient ou la patiente (généralement dans l'abdomen ou les cuisses) et à la transférer dans le postérieur pour le rendre plus bombé.

Confinement oblige, William Rahal a dû fermer son cabinet pendant plusieurs mois, tout en poursuivant les consultations à distance. Dès la réouverture, les demandes ont déferlé. Pour le spécialiste, cette frénésie du lifting est une conséquence directe de la pandémie: «Elle a servi de catalyseur ou de tremplin. Les gens se sont dit: “C'est mon heure”». Les patient·es du docteur Rahal lui expliquent avoir besoin de concrétiser la renaissance que constitue la sortie progressive de la pandémie, et de démarrer une deuxième vie.

Le chirurgien ajoute que les demandes proviennent essentiellement de personnes dont c'est la toute première intervention. Beaucoup ont une idée très précise du résultat souhaité, et débarquent dans son cabinet avec des modèles obtenus sur des applications mobiles permettant de modeler virtuellement la forme de son corps. «Les gens arrivent et me disent: “Voilà comment je me suis transformé, mis à jour. Pouvez-vous me faire ressembler à cette mise à jour?”»

La chirurgie faciale rencontre également beaucoup de succès, explique le même article, puisqu'un nombre important de personnes n'a pas supporté de voir son visage en gros plan sur des interfaces de visioconférences telles que Zoom.

Pour Ryan Neinstein, chirurgien esthétique basé à Manhattan, le télétravail obligatoire est également à l'origine de l'augmentation démentielle des demandes: jusqu'ici, les cadres qui enchaînaient les réunions n'avaient juste pas le temps de consulter ou de se faire opérer. Le fait que leur job se fasse désormais en visio, depuis leur domicile, a considérablement changé la donne: «On peut désormais subir une grosse intervention et faire son retour sur Zoom dès le lendemain. Les avocats n'avaient jamais le temps de venir, et maintenant nous en traitons 5 à 10 par semaine».

Tandis que le chômage et la précarité grimpaient fortement aux États-Unis chez les personnes déjà situées vers le bas de l'échelle, les foyers les plus fortunés ont réalisé des économies substantielles. Les voyages annulés ont notamment permis à beaucoup de familles de classe moyenne ou supérieure de mettre facilement de l'argent de côté... et ces sommes sont désormais réinvesties par certaines d'entre elles dans de la chirurgie plastique.

Newsletters

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

Les pays du nord de l'Europe envisagent d'adopter le rythme de travail des Espagnols et des Italiens afin de s'accommoder aux températures élevées.

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio