Santé / Monde

Un couple indien se marie dans un avion pour contourner les restrictions sanitaires

Temps de lecture : 2 min

170 personnes étaient présentes lors de cette cérémonie dans les airs, sans porter de masques.

Ni les autorités de l'aéroport ni la compagnie aérienne n'avaient été informées de ce mariage dans les airs. | Emma Bauso via Pexels
Ni les autorités de l'aéroport ni la compagnie aérienne n'avaient été informées de ce mariage dans les airs. | Emma Bauso via Pexels

Un mariage dans les cieux. Alors que les cas de Covid-19 ne cessent d'augmenter en Inde et qu'une majeure partie du pays est confinée, un couple a réservé la totalité d'un vol de la compagnie aérienne SpiceJet, pour deux heures, le temps de se marier. Une manière inédite de transgresser les normes sanitaires.

Le couple, originaire de la ville de Madurai, dans l'État confiné du Tamil Nadu dans le sud de l'Inde, aurait échangé ses voeux au moment où l'avion survolait le temple Meenakshi Amman, l'un des plus connus de l'État, précise un article de The Independent. Environ 170 invités étaient présents sur ce vol reliant Madurai à Bangalore. Au Tamil Nadu, le nombre de personnes actuellement autorisées à se réunir pour une cérémonie est limité à 100.

Ce mariage aurait pu passer inaperçu si des images et vidéos de la cérémonie ne s'étaient pas retrouvées sur les réseaux sociaux. On y voit notamment un avion bondé, des invités et mariés non masqués, sans distance physique les uns avec les autres. Les images sont devenues virales et ont été vivement critiquées. «Mariage en avion et lune de miel en prison», a tweeté une internaute. «Comment créer un événement très coûteux et super-propagateur dans le ciel», commente un autre.

«Virée post-mariage»

D'après le directeur de l'aéroport de Madurai, les autorités n'étaient pas au courant de ce mariage dans les airs, mais savaient que le vol charter avait été réservé, indique le quotidien britannique. De son côté, la compagnie aérienne affirme que le vol avait été réservé pour une «virée post-mariage» et qu'elle ne connaissait pas les réelles intentions du client.

«Le client a été clairement informé des directives Covid à suivre et s'est vu refuser l'autorisation de pratiquer toute activité à bord», précise SpiceJet dans un communiqué. Après la diffusion des images du mariage, la Direction générale de l'aviation civile (DGCA), le régulateur indien de l'aviation civile, a ordonné l'ouverture d'une enquête et a suspendu l'équipage impliqué.

«Nous avons demandé à la compagnie aérienne de déposer une plainte auprès des autorités compétentes, contre ceux qui n'ont pas un comportement approprié face au Covid-19, ajoute un responsable de la DGCA. Nous prendrons des mesures strictes.» SpiceJet aurait également reçu l'ordre de porter plainte contre les invités du mariage pour non-respect des règles contre le Covid.

Près de 10.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés ce lundi 24 mai dans l'État du Tamil Nadu, placé en état d'urgence jusqu'au 31 mai. L'Inde compte aujourd'hui plus de 300.000 morts liés au virus.

Newsletters

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Déjà saturés, les services pédiatriques craignent le pire pour cet hiver

Le plan blanc devrait être déclenché dans les prochains jours dans au moins un service d'Île-de-France.

Pourquoi ruminons-nous nos peurs à 3h du matin?

Pourquoi ruminons-nous nos peurs à 3h du matin?

Vous n'êtes pas seul à vous réveiller vers cette heure-là. Explications.

Est-on obligé de payer son psy en liquide?

Est-on obligé de payer son psy en liquide?

L'acte de verser une somme d'argent est bien plus vaste que quelques billets.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio