Monde

Les compagnies aériennes américaines pourraient bientôt peser les passagers

Temps de lecture : 2 min

Cette mesure vise à déterminer un poids moyen des Américains plus fiable qu'il ne l'est actuellement.

La Federal Aviation Administration est consciente que le poids des passagers peut varier selon les itinéraires. | Phil Mosley via Unsplash
La Federal Aviation Administration est consciente que le poids des passagers peut varier selon les itinéraires. | Phil Mosley via Unsplash

Après les valises, les voyageurs. Les passagers des compagnies aériennes américaines pourraient bientôt devoir monter sur la balance aux portes d'embarquement, révèle un article de The Independent. Si ce règlement peut paraître étonnant, il s'agit en réalité d'une question de sécurité.

Avant chaque décollage, on doit s'assurer que le poids de l'avion correspond à celui qui lui permet d'effecteur son vol sans anicroche. Ce poids comprend la charge moyenne des passagers, celle de l'équipage, ainsi que ceux du fret et du carburant. Il doit respecter les limites autorisées pour l'avion. Problème: les moyennes utilisées pour les voyageurs ne sont plus d'actualité, puisque la majorité des Américains ont grossi. Selon le National Center for Health Statistics, 42% des adultes de plus de 20 ans sont obèses, contre 30% en 2000.

Cette nouvelle mesure permettrait donc aux compagnies d'actualiser le poids moyen des voyageurs, selon une circulaire de la Federal Aviation Administration (FAA) datant de mai 2019. Il est important de «refléter avec précision le poids actuel des passagers, indique l'administration dans un communiqué envoyé au quotidien britannique. La plupart des opérateurs s'appuieront probablement sur des méthodes mises à jour pour estimer le poids des passagers.»

Une pesée aléatoire et sur la base du volontariat

De plus, la FAA est consciente que le poids des passagers peut varier selon les itinéraires et que les poids standards peuvent ne pas être appropriés pour les petits avions, notamment, qui ont une taille d'échantillon plus petite et donc une plus grande probabilité d'écart par rapport à la moyenne, précise le blog View from the Wing.

En pratique, la pesée sera réalisée dans des aéroports représentant au moins 15% des départs quotidiens d'une compagnie aérienne, et dans la zone sécurisée afin de s'assurer que les passagers en correspondance seront inclus. La FAA recommande d'ailleurs aux compagnies d'effectuer cet examen tous les trente-six mois. La pesée sera aléatoire et effectuée sur la base du volontariat. Des passagers pourront donc refuser. Le résultat de la balance ne sera évidemment pas visible par le reste des voyageurs. Les compagnies peuvent aussi simplement demander leurs poids aux individus.

«Quelle que soit la méthode utilisée, l'opérateur a la possibilité de contrôler chaque passager et chaque bagage à bord de l'avion et doit donner aux passagers le droit de refuser de participer à tout contrôle du poids», précise la FAA. En cas de refus, la compagnie doit sélectionner un autre passager au hasard, et non le prochain dans la file. Pour l'heure, aucune date n'a été annoncée concernant la mise en place de ce dispositif.

Newsletters

Travail, science, liberté, violence... Que pensent les Chinois?

Travail, science, liberté, violence... Que pensent les Chinois?

Les résultats de la World Values Survey fournissent quelques indices.

Démanteler la police, la proposition controversée qui pourrait bientôt être appliquée à Minneapolis

Démanteler la police, la proposition controversée qui pourrait bientôt être appliquée à Minneapolis

Les habitants de la ville où Derek Chauvin a tué George Floyd sont invités à se prononcer sur la question le 2 novembre.

Un randonneur perdu au Colorado ignore les appels des sauveteurs car c'est un numéro inconnu

Un randonneur perdu au Colorado ignore les appels des sauveteurs car c'est un numéro inconnu

Les équipes de recherche ont tenté de le retrouver pendant toute la nuit.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio