Boire & manger

Seize terrasses de restaurants à Paris où réserver

Temps de lecture : 9 min

Pour déguster de merveilleux mets à ciel ouvert.

À La Réserve Paris, la terrasse de La Pagode de Cos. | Julie Limont
À La Réserve Paris, la terrasse de La Pagode de Cos. | Julie Limont

Jamais les repas en terrasse n'ont été autant à la mode. Le Michelin répertorie 125 adresses dans Paris et sa périphérie. Huit sont étoilés, c'est peu. En plein air, sur les trottoirs ou dans les jardins, la cuisine n'atteint pas les sommets, à quelques exceptions: il faut un grand chef et des exigences de qualité.

Pavillon Ledoyen

Yannick Alléno a réussi son pari: proposer des repas dans le jardin du grand restaurant élyséen grâce à une nouvelle cuisine au rez-de-chaussée et des plats à la fois classiques et inventifs, un renouvellement à saluer.

Au Pavillon Ledoyen, les tempuras. | Yannick Alléno

Mousseline de brochet au céleri, barbue braisée à la vapeur et tempuras, cuisson au teppanyaki, rare chocolat chaud crémé. Étoilé dès l'ouverture, un joli site parisien. Menu au déjeuner à 68 euros. Carte de 100 à 200 euros.

8, avenue Dutuit 75008 Paris
Carré des Champs-Élysées
Tél.: 01 53 05 10 10
Ouverture de la terrasse le 20 mai
Parking

La Grande Cascade

Sous les frondaisons du bois de Boulogne, les Menut ont su préserver ce pavillon du XIXe siècle, la rotonde et la terrasse ouverte sur les arbres. Un restaurant élégant magnifié par la main et le talent du chef étoilé Frédéric Robert, disciple d'Alain Senderens. On peut servir à l'extérieur aux deux repas.

Au restaurant La Grande Cascade, la langoustine à la plancha, agnoletti de potimarron. | Patrick Faus

Les macaronis à la truffe et foie gras gratinés restent la spécialité, incontournable comme le bœuf de Salers fumé et les pommes soufflées, le ris de veau pour les amateurs. Millefeuille divin. Menus à 89, 109 et 155 euros.

Allée de Longchamp 75016 Paris
Tél.: 01 45 27 33 51
Idéal en weekend
Ouverture le 9 juin
Voiturier

Le Pré Catelan

C'est le vaste monument du bois de Boulogne, trois étoiles pour le maestro Frédéric Anton, un vrai créateur qui met en valeur les produits de base: le foie de canard et sa crème, le homard à la gelée de caviar, l'agneau confit, le pigeonneau rôti.

Au Pré Catelan, le chou à la vanille de Madagascar dans une délicate crème, accompagné d'un chocolat chaud. | Frédéric Anton

Peut-être la meilleure table de Paris, un véritable enchantement dans le parc. Il faut y aller au moins une fois dans sa vie. Menu au déjeuner à 140 euros. Carte de 250 à 300 euros.

Route de Suresnes, Bois de Boulogne, porte Dauphine
Tél.: 01 44 14 41 14
Salons, voiturier et parking

La Pagode de Cos

Au rez-de-chaussée, dans le jardin de La Réserve Paris, un hôtel d'un grand charme, Jérôme Banctel, excellent élève d'Alain Senderens, propose une cuisine très personnelle axée sur les textures et les saveurs toujours séduisantes: le turbot de ligne aux petits pois, le homard bleu au coulis d'oseille, la volaille farcie d'herbes aux morilles et le soufflé aux fruits de la passion. Pas loin de la troisième étoile.

À La Pagode de Cos, une table dressée en terrasse. | Julie Limont

À goûter, le Cos d'Estournel, le cru classé du propriétaire au verre. Menus à 95, 145 euros au déjeuner. Carte de 212 à 304 euros.

42, avenue Gabriel 75008 Paris
Tél.: 01 58 36 60 60
Voiturier

Le Fouquet's Barrière

Après l'incendie de 2019, cette brasserie élyséenne qui obtint trois étoiles en 1939 bénéficie des conseils culinaires de Pierre Gagnaire, bien mis en valeur par Bruno Guéret. La partition a été modernisée: le foie gras aux cerises, le homard froid à la parisienne, le tartare de bœuf et les rares pommes de terre en coin de rue, la truite meunière aux champignons et la pêche Melba.

La ballottine de foie gras de canard, salade de haricots verts, brioche toastée. | Fouquetsparis

L'établissement cher à Raimu, Tino Rossi et Robert Hossein maintient un bon cap et l'animation en terrasse est unique à Paris. Menu à 86 euros. Carte de 85 à 130 euros.

99, avenue des Champs-Élysées 75008 Paris
Tél.: 01 40 69 60 50
Salons à l'étage et bar sur la plus belle avenue de Paris
Voiturier

Marius et Janette

Ancien chef de Gérard Depardieu à La Fontaine Gaillon, Laurent Audiot privilégie les préparations des poissons prisées des Parisiens: les crevettes bouquet, le tourteau décortiqué, le tartare de bar et saumon, la salade d'anguille fumée et le loup grillé. Des classiques qui font un malheur au déjeuner. Glace au caramel et terrasse à deux pas de l'Alma.

La terrasse du restaurant Marius et Janette. | mariusetjanette

Menu au déjeuner à 65 euros. Carte de 97 à 120 euros.

4, avenue George V 75008 Paris
Tél.: 01 47 23 41 88

Le Copenhague

C'est l'ambassade gourmande du Danemark à Paris –le bâtiment appartiendrait à la Couronne. Et, depuis un demi-siècle, on sert des produits, des plats scandinaves, dont plusieurs types de saumon marinés à l'aquavit, fumés, sauce raifort. On vient d'abord pour ces tranches roses et goûteuses.

Au restaurant Copenhague, le ris de veau, oignon et petits pois. | Gourmets & Co

Aussi le turbot sauce hollandaise, la sole poêlée à la moutarde et le rare sabayon aux œufs de poisson. Le chef danois Andreas Møller connaît la partition nordique sur le bout des doigts. Menus bien composés au déjeuner à 55 et 75 euros, 115 euros au dîner.

142, avenue des Champs-Élysées 75008 Paris
Vue sublime sur l'avenue, le joyau du lieu bien préservé
Tél.: 01 44 13 86 26
Réouverture au mois de septembre

Laurent

La terrasse la plus cotée du VIIIe arrondissement, fréquentée par le Tout-Paris des affaires, de la politique et des médias, autrefois deux étoiles à l'époque de Joël Robuchon. Le chef Justin Schmitt, ex-Crillon, envoie les spécialités connues du temps du grand chef Alain Pégouret: le vitello tonnato (en saison), le turbot nacré à l'huile d'olive, la poulette de Culoiseau rôtie au coulis de cresson et l'araignée de mer, un must.

Au restaurant Laurent, le blanc-manger de langoustines, caviar Impérial de Sologne condimenté et coulis de laitue. | Gourmets & Co

Très belle carte reflétant les saisons. Jardin en arrondi d'une vraie élégance à la parisienne. Menus au déjeuner à 95 et 195 euros. Carte de 155 à 265 euros. Pas donné le soir. On dîne dehors, dans le jardin.

41, avenue Gabriel 75008 Paris
Tél.: 01 42 25 00 39
Voiturier
Parking

L'Atelier de Joël Robuchon, Saint-Germain-des-Prés

Voici tout le répertoire ou presque du grand chef multiétoilé disparu en août 2018, dont les cuisiniers envoient les plats phares. Ses créations magistrales sont interprétées comme il faut par le chef Axel Manes et sa brigade: le caviar sur un œuf de poule mollet, le friand au saumon fumé, le merlan frit Colbert, le steak tartare d'anthologie et le soufflé à l'avocat, éclat de Manjari et son sorbet cacao.

À L'Atelier de Joël Robuchon, la salade de homard. | atelierjoelrobuchon

À coup sûr une des meilleures tables de Paris. Terrasse en longueur. Carte de 90 à 175 euros.

5, rue de Montalembert 75007 Paris
Tél.: 01 42 22 56 56
Voiturier

L'Orangerie

Au centre de la galerie du Four Seasons George V, un espace de restauration lumineux ouvert sur la belle cour. La carte d'Alan Taudon exclut les viandes et privilégie les langoustines à cru et le riz à sushis, le King Crab grillé, le ceviche d'asperges blanches, le rare tartare d'herbes épicé et le blanc-manger de langoustines à l'avocat.

Au restaurant L'Orangerie du Four Seasons George V, le tartare d'herbes épicé. | Alain Taudon

Une palette originale, éloignée des ritournelles de palace. Très peu de couverts et un personnel présent et discret. Menus à 75, 95 et 125 euros. Carte autour de 150 euros. Carte des vins d'Éric Beaumard, chef sommelier, impressionnante de choix.

31, avenue George V 75008 Paris
Tél.: 01 49 52 72 24

Rech, nouvelle adresse

Rech, le restaurant parisien de poissons repris par Alain Ducasse en 2007, change de décor. Devenu au fil des années une adresse incontournable, il est installé désormais dans les jardins à la française de la Maison de l'Amérique latine au cœur du boulevard Saint-Germain.

La terrasse du restaurant Rech. | Julien Mouffron-Gardner

On peut choisir les plats de David Vignaud: le bar confit, fromage frais et cresson, la grosse sole dorée au beurre pour deux personnes, le maquereau à la flamme, courgette et raifort, mais aussi de belles pièces de viandes sublimées par des légumes comme la volaille jaune des Landes rôtie, légumes et riquette, le filet de bœuf aux huîtres et pommes de mer. Ne pas oublier le fameux camembert et, côté desserts, l'éclair XL au chocolat ou café ou à la vanille, le pain perdu de pastis d'Amélie, ou encore le Mister Rech, succès noisette glacé, sauce au chocolat chaud.

Au restaurant Rech, le Mister Rech et sa sauce au chocolat chaud de la Manufacture Alain Ducasse. | Pierre Monetta

Tout cela est d'une simplicité angélique. Oui, une brasserie sûre, axée sur des assiettes attendues et sans artifices. Vins blancs à découvrir. Menus à 36 et 44 euros. Carte autour de 78 euros.

217, boulevard Saint-Germain 75007 Paris
Tél.: 01 49 54 75 10
Repas en terrasse à partir du 26 mai

La Terrasse Kléber à l'Hôtel Peninsula

Au sixième étage de l'Hôtel Peninsula, une terrasse panoramique qui s'ouvre sur le Paris des toits, des monuments et des rues de la capitale: cela vaut le voyage, on est médusé par la situation et la vision.

La terrasse Kléber à l'Hôtel Peninsula. | Hôtel Peninsula

Carte moderne en constante évolution du chef David Bizet: asperge blanche vapeur, mûre et foie gras, artichaut barigoule, risotto carnaroli au Cabernet, entrecôte de bœuf normand au sautoir, et les desserts, comme le croustillant à la confiture de lait et son sarrasin glacé. Un beau restaurant d'hôtel. Suggestions du chef de 12h à 20h45 et petits plats de 17h à 20h45. Brunch le dimanche.

19, rue Kléber 75016 Paris
Tél.: 01 58 12 28 88

La Rôtisserie d'Argent

Au pied de La Tour d'Argent, ce bistrot agréable avec vue sur la Seine créé par Claude Terrail offre des plats de tradition parisienne: les poireaux vinaigrette à l'œuf mimosa, la quenelle de brochet André Terrail (son père), tombée d'épinards et velouté au Noilly Prat, les rognons de veau à la moutarde ancienne, la volaille du moment à l'huile d'ail confit, le gigotin de lotte au piment d'Espelette et une crème brûlée délicieuse.

À La Rôtisserie d'Argent, la quenelle de brochet André Terrail, tombée d'épinards, sauce crémeuse au Noilly Prat. | larotisseriedargent

À coup sûr, l'un des restaurants les plus agréables des quais face à Notre-Dame et un éventail de plats du répertoire mitonnés par Sébastien Devos, un as des cuissons à la broche. Dans ce quartier historique, c'était Lutèce, la meilleure adresse familiale et conviviale. Parfait pour le weekend et le dimanche au déjeuner. Formule au déjeuner à 36 euros. Carte de 46 à 60 euros.

19, quai de la Tournelle 75005 Paris
Tél.: 01 43 54 17 47
Voiturier

Brasserie Lazare

À l'intérieur de la gare, un restaurant très couru supervisé par le Normand Éric Frechon qui a composé une carte originale: les œufs de poule bio mimosa, ciboulette, thon et cébette, les calamars sautés à l'ail, chorizo et piment d'Espelette, l'artichaut entier et haricots verts aux noisettes torréfiées, le cabillaud cuit dans une tomate confite, beurre au thym citron, «la meilleure saucisse purée de Paris» plébiscitée, on vient pour ce plat canaille de tout le quartier.

À la Brasserie Lazare, L'artichaut entier et haricots verts aux noisettes torréfiées, vinaigrette Xérès. | LazareParis

Côté desserts, le millefeuille à la vanille, aux fruits rouges et chantilly, le gâteau Paris-Deauville. Déjeuner au bar pour les solitaires et tables rondes pour les familles et les gens d'affaires. Carte de 42 à 77 euros. Un semainier est proposé avec un plat du jour à 21 euros.

Parvis de la gare Saint-Lazare, rue intérieure 75008 Paris
Tél.: 01 44 90 80 80

Dessirier

Sur la place du Maréchal-Juin, cette brasserie à terrasse réanimée par le grand chef Michel Rostang demeure un spot de qualité axé sur les huîtres, coquillages et poissons. On sert la bouillabaisse et la raie grenobloise.

Au restaurant Dessirier, le vol-au-vent au homard. | Gourmets & Co

Les habitués connaisseurs s'orientent vers le gratin de macaronis au homard, le plat star avec la côte de veau à la casserole. Baba au rhum. Ambiance gourmande et personnel à l'écoute. Menus à 49, 57 et 80 euros. Carte de 70 à 100 euros.

9, place du Maréchal-Juin 75017 Paris
Tél.: 01 42 27 82 14

Le Coq Rico

On apprécie les retrouvailles si attendues avec cette adresse gourmande et discrète créée à Montmartre par le fameux chef strasbourgeois, Antoine Westermann, ex-trois étoiles.

Alain Westermann et l'équipe du Coq Rico. | Gourmets & Co

À la carte, la terrine de volaille, les poireaux vinaigrette et pour suivre, une véritable ode à la volaille: le poulet de Bresse, la pintade perle noire, la canette de la Dombes, le pigeon de Mesquer, la volaille noire de Challans sont pochés entiers lentement au bouillon puis rôtis à la broche garnis de leur jus de volaille, de frites maison, de salade ou d'un gratin de macaronis, une affaire.

Au Coq Rico, la volaille et ses accompagnements. | lesrestos.com

Plat du jour à 18 euros du lundi au vendredi. Carte de 47 à 80 euros.

98, rue Lepic 75018 Paris
Tél.: 01 42 59 82 89

Newsletters

Le meilleur vin pour la santé est sans alcool

Le meilleur vin pour la santé est sans alcool

Ce n'est peut-être pas le conseil que vous attendiez.

L'eau gazeuse est-elle aussi saine que l'eau plate?

L'eau gazeuse est-elle aussi saine que l'eau plate?

Un seul point noir au tableau des petites bulles.

Les hommes pètent davantage quand ils mangent des légumes

Les hommes pètent davantage quand ils mangent des légumes

Et c'est une bonne chose, du moins pour eux.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio