Monde

Un zoo américain euthanasie ses animaux à cause de la hausse des températures

Temps de lecture : 2 min

Dans l'État du Minnesota, le changement climatique a causé des problèmes de santé chez les bœufs musqués.

Le bœuf musqué avait été introduit en 1978 dans cet établissement animalier. | Mary Shupe-Moore via Flickr
Le bœuf musqué avait été introduit en 1978 dans cet établissement animalier. | Mary Shupe-Moore via Flickr

C'est une conséquence du changement climatique qu'on n'avait pas vu venir. Le zoo du Minnesota a été obligé d'euthanasier deux de ses animaux, car l'État américain situé dans la région du Midwest est devenu trop chaud pour que les bêtes puissent vieillir en bonne santé, révèle un article de The Independent. Les animaux en question sont deux femelles bœufs musqués. Il s'agissait des deux derniers membres de cette espèce vivant au zoo.

Dans un communiqué publié sur son site internet, l'établissement a confirmé que les deux animaux ont été euthanasiés «sans cruauté», «à la fin du mois d'avril», à cause des changements d'humidité et des saisons, en plus des hausses des températures. Les deux femelles présentaient également un certain nombre de problèmes liés à l'âge.

Cette décision a été prise après «une longue conversation entre les vétérinaires, les conservateurs et la direction du zoo», explique le Dr Taylor Yaw, responsable du département de santé animale du zoo. «Nous avons une responsabilité envers ces animaux. Lorsque nous en arrivons à un point où nous ne pouvons pas gérer les problèmes de santé clinique, c'est le choix le plus humain que nous puissions faire.»

Arrêt de la reproduction depuis dix ans

Les gardiens du Minnesota Zoo ont commencé à voir des changements dans les troupeaux il y dix ans déjà, précise le communiqué. Plus les étés se réchauffaient, plus problèmes les liés à la chaleur chez les bœufs musqués se multipliaient. «Nous avons vu de nos propres yeux à quel point les saisons, la température et l'humidité jouaient un rôle dans leur survie», raconte Cindy Bjork-Groebner, gardienne du zoo du Minnesota depuis plus de trente ans.

«On pouvait voir qu'ils s'épanouissaient quand les températures étaient plus froides, mais dès que la chaleur et l'humidité arrivaient, c'est là que je commençais vraiment à observer et à remarquer les changements», témoigne-t-elle. Et pour cause, les bœufs musqués sont originaires de la toundra arctique, où les températures varient de -34 à -6°C, selon le National Geographic. Le Minnesota a connu sept de ses dix années les plus chaudes depuis 2000 et les températures moyennes sont 1,1 degré plus élevées que celles du début du XXe siècle, indique The Independent.

Dès l'apparition de ces premiers problèmes de santé, le zoo a décidé de mettre fin à la reproduction des bœufs musqués et n'a plus acquis de nouveaux membres. L'espèce était présente dès l'ouverture du zoo en 1978, avec l'introduction de deux mâles, suivis de deux femelles. Depuis 1980, soixante-cinq bœufs musqués sont nés dans cet établissement.

Newsletters

Port d'armes en extérieur aux États-Unis: l'ombre du juge Scalia et le cynisme du juge Alito

Port d'armes en extérieur aux États-Unis: l'ombre du juge Scalia et le cynisme du juge Alito

Les récentes tueries n'y auront rien changé: la Cour suprême vient de considérablement verrouiller la possibilité de restreindre le port d'armes en extérieur.

À travers le monde, des familles de victimes disparues en Corée du Nord tentent de la poursuivre en justice

À travers le monde, des familles de victimes disparues en Corée du Nord tentent de la poursuivre en justice

Si les chances de compensations sont infimes, les poursuites judiciaires sont une manière de surmonter un traumatisme engendré par l'enlèvement, la maltraitance ou la perte d'un proche.

Aux Jeux méditerranéens d'Oran, la peur du fiasco guette

Aux Jeux méditerranéens d'Oran, la peur du fiasco guette

La dix-neuvième édition de l'événement inquiète les autorités, perturbées par plusieurs incidents survenus avant même son ouverture.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio