Monde

83% des Américains pensent qu'un dieu répond à leurs prières

Temps de lecture : 2 min

«God Bless America»et l'Amérique le lui rend bien, apparemment... 92% des adultes déclarent qu'il existe un dieu, 83% pensent qu'un dieu répond aux prières. Des chiffres d'autant plus significatifs qu'ils paraissent à la veille du National Day of Prayer, fixé depuis 59 ans au premier jeudi de chaque mois, et récemment déclaré inconstitutionnel par une juge.

Les 1er et 2 mai, un sondage USA Today/Gallup Poll a posé à 1.000 Américains une question principale: Faut-il conserver ce jour de prière dont une juge du Wisconsin, Barbara Crabb, a récemment estimé qu'il violait la séparation de l' Eglise et de l'Etat du 1er amendement de la Constitution? Pour elle:

La nature de la prière est tellement personnelle et peut avoir un effet si puissant sur une communauté que le gouvernement ne doit pas utiliser son autorité pour essayer d'influencer la décision d'un individu de prier ou du moment auquel prier.
Il n'est pas plus constitutionnel d'instituer un "National Day of Prayer" qu'il le serait d'insister pour que les citoyens célébrent le ramadan ou se rendent à la synagogue.

57% des adultes disent être en faveur du National Day of Prayer, seulement 4,5% s'y opposent. 38% déclarent que «peu leur importe», et l'indifférence est encore plus grande chez les 18-29 ans: 59% s'en moquent. Les plus en faveur sont sans surprise les républicains (76%), suivis des femmes de plus de 50 ans ( 71%).

L'arrêt défendu par Barbara Crabb est pour l'instant suspendu: jeudi 6 mai les milliers d'événements prévus dans tout le pays auront donc bien lieu, sous la houlette de la National Day of Prayer Task Force, un groupe évangélique conservateur qui décrit sa mission comme «la promotion de la prière chrétienne». La leader du groupe s'est bien sûr empressée de condamner la décision de Barbara Crabb: «Une attaque aux libertés religieuses», selon elle. De nombreux autres groupes se sont formés pour sauver le National Day of Prayer.

L'Amérique est elle ou non une nation chrétienne? Le débat entre pasteurs et politiques, expliqué par Freep.com est ainsi une fois de plus relancé.

[Lire l'article de USAtoday ]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: prakhar via Flickr CC License by

Newsletters

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

Le Parti communiste chinois prépare de nouvelles régulations pour lutter contre les monopoles dans les secteurs de la technologie, de l'éducation, des transports et de la santé.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 11 au 17 septembre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 11 au 17 septembre 2021

Commémoration du 11-Septembre, guerre en Syrie et évolution de la pandémie... La semaine du 11 au 17 septembre en images.

Des propos anti-LGBT de l'actuelle ministre britannique en charge de l'Égalité font surface

Des propos anti-LGBT de l'actuelle ministre britannique en charge de l'Égalité font surface

Dans un enregistrement audio datant de 2018, elle s'agace des trans qui «veulent utiliser les toilettes des femmes».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio