Culture

Ce que tout le monde a oublié à propos de Jennifer Lopez et Ben Affleck

Temps de lecture : 7 min

Il faut se remémorer avec précision cet élément marquant de notre culture populaire.

Jennifer Lopez et Ben Affleck en 2003. | Kevin Winter / Getty Images / AFP
Jennifer Lopez et Ben Affleck en 2003. | Kevin Winter / Getty Images / AFP

Dix-sept ans, voilà qui peut paraître une éternité à passer séparés, mais Ben Affleck et Jennifer Lopez ont décidé que si les cigales pouvaient attendre aussi longtemps, alors eux aussi. Le couple autrefois connu sous le nom de Bennifer s'est reformé, selon les médias people des États-Unis. Après avoir déclenché les premières rumeurs en traînant ensemble fin avril, Ben Affleck, qui sortait avec l'actrice Ana de Armas pendant la majeure partie de la pandémie, et Jennifer Lopez, qui a récemment rompu ses fiançailles avec l'ancienne star du baseball Alex Rodriguez, ont été photographiés ensemble lors de leurs vacances dans le Montana la semaine dernière. Même si aucun des deux n'a confirmé qu'ils s'étaient remis ensemble, des sources proches de Jennifer Lopez n'ont pas démenti la rumeur, déclarant à People qu'elle «a passé un bon moment avec Ben», et à E! que «leur alchimie est irréelle».

Les réactions à cette nouvelle ont été plutôt joyeuses, Jezebel qualifiant la réapparition du couple de «présage de meilleurs temps à venir» et le Daily Beast, de «bénédiction». Sans compter la réaction des internautes.

Apparemment, tout ce que cette nation fatiguée souhaite actuellement, c'est passer l'été 2021 à suivre de près cette romance (re)naissante. En tout cas, c'est ce que je vais faire, moi! On veut voir Bennifer 3.0! Note importante des Affleckistes: il ne faut pas dire Bennifer 2.0; c'était le nom donné à la relation de Ben avec Jennifer Garner, qu'il a fréquentée après Lopez et avec qui il a été marié pendant plus de dix ans. Pour éviter toute confusion, cette fois-ci, nous devrions peut-être nous mettre d'accord sur un surnom qui vient d'émerger, «Againiffer».

Cette excitation générale autour du couple Againiffer est quand même un peu étrange. Tout le monde a l'air d'oublier que, hum, on a détesté Bennifer la première fois. Ils étaient en quelque sorte la risée nationale. Histoire de se remémorer cet élément marquant dans la culture, faisons un saut dans le passé.

Comment ça a commencé, déjà?

Les deux stars se sont rencontrées sur le tournage du film Gigli. Pendant la majorité du temps qu'il a duré, Jennifer Lopez était toujours mariée à son second mari, le danseur Cris Judd. Certains acteurs d'Hollywood ont donc trouvé curieux qu'en mars 2002, Ben Affleck ait fait paraître une annonce en pleine page dans un magazine professionnel pour féliciter Jennifer Lopez pour un prix qu'elle avait reçu: «Tu as fait preuve de gentillesse, de dévouement, de diligence, d'humilité, de bienveillance, de beauté dans le courage, d'une grande empathie, d'un talent étonnant, d'un réel équilibre et d'une vraie grâce. (...) J'aimerais avoir la chance d'être dans tous tes films», pouvait-on lire.

Tout cela a pris sens lorsqu'on a su, plus tard dans l'année, que tous les deux sortaient ensemble. Cette histoire fait écho aux récentes démarches de Ben Affleck pour raviver la flamme avec J-Lo: selon TMZ, ils se sont envoyés des e-mails pendant des mois avant de se revoir en personne, et dans ces messages, Jennifer évoquait son amour pour les talents d'écriture de Ben, qu'on a également pu constater lorsqu'il a commenté auprès du magazine InStyle, de façon très élogieuse, une couverture sur Jennifer Lopez plus tôt cette année.

Retour à leurs débuts: ils ont officialisé leur romance après que Jennifer a divorcé de Judd en juin 2002. Ils ont rapidement fait la une des tabloïds, à une époque où ces derniers étaient à leur apogée. De nos jours, il est courant que chaque relation réelle ou fictive ait son propre nom de couple, à la Brangelina ou Kimye. (RIP aux deux.)

Mais «Bennifer» a été l'un des premiers et des plus importants, et ce nom lui-même a sans doute contribué à la frénésie qui a suivi. (Sur Twitter, le réalisateur Kevin Smith, qui collabore souvent avec Ben Affleck, a affirmé que lorsqu'il a dirigé Affleck et Lopez dans le moins célèbre des deux films qu'ils ont tourné ensemble, Jersey Girl, c'est lui qui a trouvé le nom de couple et l'a soufflé à un journaliste du New York Times. Encore de l'histoire révisionniste! Si cet article d'avril 2003 est celui auquel il fait référence, le nom était déjà largement diffusé à cette époque).

«Jenny From the Block»: le fameux clip polémique

La pièce la plus importante de l'époque «Bennifer» reste le clip de «Jenny From the Block», le premier single du troisième album de Jennifer Lopez, This Is Me... Then, qui s'inspire en grande partie de sa relation avec Ben Affleck. Ce dernier avait d'ailleurs participé à la vidéo, diffusée pour la première fois (sur TRL, bien sûr) en novembre 2002 et qui met en scène des séquences comme prises par des paparazzis, qui suivent la chanteuse, parfois accompagnée de Ben Affleck: on les voit manger, s'arrêter à une station-service et, surtout, se prélasser sur un yacht, où Ben Affleck frotte généreusement les fesses de J. Lo en bikini et lui donne un petit baiser. Des images à jamais gravées dans l'esprit de toute une génération de millennials.

Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle cette vidéo a beaucoup fait parler: cette chanson, qui raconte comment J. Lo est restée fidèle à ses racines pendant son ascension vers la notoriété, a semblé se retourner contre elle; certains téléspectateurs ont compris qu'à travers ce clip, le couple se plaignait de ne pas pouvoir mener sa vie luxueuse sans être harcelé par la presse. De plus, dans une analyse approfondie de la vidéo, écrite il y a quelques mois pour le magazine Mel, Tim Grierson a émis l'hypothèse que la vidéo aurait pu être émasculante pour Ben Affleck, qui a essentiellement servi de «pute de la vidéo», dans une inversion de rôle de la regrettable dynamique de genre habituelle des clips vidéo.

La rumeur courait que ce clip avait nui à la carrière d'Affleck, et il a dit plus tard qu'il le regrettait. La vidéo avait pour but de dénoncer la surexposition du couple, mais il semble qu'elle n'ait fait que la renforcer.

J. Lo et Ben n'ont pas gardé leur relation secrète bien longtemps, évidemment: Jennifer a annoncé leurs fiançailles lors d'une interview très médiatisée avec Diane Sawyer en novembre de la même année, à peu près au même moment où la vidéo de «Jenny From the Block» est sortie et où Lopez a été vue avec à son doigt une bague en diamant rose géant –je suis sûre que vous vous en souvenez, avec ses 6,1 carats Harry Winston.

C'était l'un des nombreux, euh, gestes audacieux de Ben Affleck: il ne l'a jamais confirmé, mais on a entendu dire dans les mois qui ont suivi qu'il avait offert à Jennifer Lopez un siège de toilettes incrusté de bijoux d'une valeur de 100.000 dollars; ce qui ne semble pas si improbable, compte tenu de sa fixation évidente sur son derrière. Le cirque médiatique n'a cessé de s'intensifier. Les gens étaient captivés par leur histoire, principalement parce qu'ils formaient un couple fascinant, et parce qu'ils étaient même peut-être plus intéressants ensemble que séparément. On peut encore ressentir cette fascination en regardant les photos de l'époque, et notamment les looks de Lopez sur les tapis rouges, qui, pour la plupart, restent saisissants.

Comme il fallait s'y attendre, toute cette attention a mis beaucoup de pression sur leur relation, tout comme la sortie en août 2003 –et l'échec cuisant— de Gigli, le film à l'origine de leur rencontre.

Un mariage annulé à cause de la surexposition médiatique

Gigli avait beaucoup d'atouts lorsque Jennifer Lopez a initialement signé pour remplacer Halle Berry, et qu'elle devait gagner ce qui était à l'époque un énorme salaire pour elle. Mais les mauvaises critiques, sans doute alimentées par la lassitude de Bennifer, ont ridiculisé le couple, encore plus qu'il ne l'était déjà... Ils avaient prévu un mariage en septembre 2003, soit un mois après la sortie désastreuse de Gigli. Ils l'ont annulé un jour avant la cérémonie, invoquant une «surexposition médiatique». Dans une déclaration à la presse, ils ont expliqué s'être rendu compte que la situation était devenue intenable lorsqu'ils ont commencé à envisager sérieusement d'engager des «fausses mariées» pour tromper les paparazzis le jour de l'événement.

Après l'annulation du mariage, ils seraient restés ensemble un moment, mais en janvier 2004, ils ont annoncé leur séparation. Bien que le studio ait tenté de cacher Jennifer Lopez dans les bandes-annonces, Jersey Girl a également échoué au box-office lors de sa sortie en mars 2004.

Ces réactions me rappellent l'enthousiasme suscité par des photos de Jennifer Aniston et Brad Pitt se croisant lors d'une cérémonie de remise de prix.

Plus tard, Ben Affleck a déclaré que, selon lui, une partie de la fascination et de la dérision qui entourait leur couple était due à de vilaines souches de racisme et de classisme: les gens ne s'attendaient pas à ce qu'un Blanc comme lui soit avec une Latina du Bronx. Des fouilles récentes du début des années 2000, notamment le documentaire Framing Britney Spears de cette année, attirent également l'attention sur les cruautés de l'écosystème médiatique de l'époque. Depuis, notre relation avec la célébrité a évolué, et maintenant, nous sommes prêts à accueillir une suite Affleck/Lopez à bras ouverts.

Ces réactions à l'éventualité du retour de Bennifer me rappellent l'enthousiasme suscité par des photos de Jennifer Aniston et Brad Pitt se croisant lors d'une cérémonie de remise de prix, apparues en janvier 2020. Qui aurait cru que les couples de célébrités brisés depuis longtemps occupaient toujours une place aussi importante dans l'esprit de tant d'entre nous? La monoculture, la nostalgie, le fait que nous étions tous plus jeunes à l'époque, le sentimentalisme provoqué par les cigales –quoi qu'il en soit, c'est très réel. Elle est toujours Jenny from the block, et Bennifer a toujours cette étrange emprise sur nous tous.

Newsletters

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières

BD: l'histoire vraie d'un journaliste infiltré pour enquêter sur les bavures policières

En 2020, les éditions Goutte d'Or publiaient le livre de Valentin Gendrot «Flic – Un journaliste a infiltré la police», le récit d'une plongée dans un commissariat d'un quartier populaire de Paris. L'ouvrage avait fait réagir le préfet...

Reconnu coupable de «trafic sexuel», R. Kelly voit ses ventes d'albums augmenter de 517%

Reconnu coupable de «trafic sexuel», R. Kelly voit ses ventes d'albums augmenter de 517%

Quelques années plus tôt, la demande en musiques du chanteur avait doublé après la sortie d'un documentaire donnant la parole à ses victimes.

«L'Amour est dans le pré»: une soirée de malaise olympique

«L'Amour est dans le pré»: une soirée de malaise olympique

Cette semaine, l'invention la plus diabolique de la télé-réalité: le rendez-vous à trois.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio