Monde

Grand Canyon ouvre la chasse aux bisons et reçoit 45.000 candidatures

Temps de lecture : 2 min

Le parc national a décidé de réduire la taille de son troupeau de bison, qui perturbe l'écosystème de la région, et a lancé un appel à volontaires.

Un panneau mettant en garde contre le passage de bisons, près de la bordure nord du parc national du Grand Canyon, le 17 juillet 2020. | Eric Baradat / AFP
Un panneau mettant en garde contre le passage de bisons, près de la bordure nord du parc national du Grand Canyon, le 17 juillet 2020. | Eric Baradat / AFP

Ce sont 12 bisons, dont les responsables du parc national du Grand Canyon ont décidé de se débarrasser. Alors que le site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO abrite un troupeau de près de 500 bisons, la présence bovine perturberait l'écosystème de la région de North Rim, endommageant la végétation, les sites archéologiques et l'approvisionnement en eau.

Pour la première fois, l'administration du parc a donc prévu de laisser un petit nombre de volontaires tuer des bisons à l'intérieur du parc, lançant un appel à volontaires. 45.000 candidatures ont été reçues. D'ici l'automne, moment où la chasse devrait commencer, douze personnes seront sélectionnées, et autorisées à tuer un bison chacune.

Alors que l'objectif est de réduire le troupeau à 200 spécimens, le reste des bisons devrait être capturé et relocalisé en dehors du parc, lors de chasses organisées par l'État d'Arizona.

Chasse en zone protégée

La porte-parole du parc a précisé que les volontaires selectionnés devraient passer un test d'aptitude au tir et être «prêts à transporter des carcasses de bisons dans la nature, à pied, et sans assistance motorisée», étant donné que la zone où se trouvent les bisons est une zone de faune sauvage protégée où les véhicules motorisés ne sont pas autorisés.

Les bisons d'Amérique du Nord ont fait l'objet de plusieurs politiques de conservation au cours des siècles derniers. Alors qu'on estime que leur nombre s'élevait entre 30 et 60 millions au XVIe siècle, il a chuté à seulement 400 au XIXe. Des efforts considérables de préservation et de réintroduction des bisons ont permis d'atteindre aujourd'hui le nombre de 500.000 bisons à travers tout le territoire.

La taille des troupeaux reste toutefois surveillée de près par les gérants des différentes réserves et les États, afin de pallier les risques de surpopulation. Sans intervention humaine, les responsables du parc de Grand Canyon estiment que le troupeau pourrait tripler pour atteindre près de 1.500 spécimens en seulement une décennie.

Newsletters

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

La ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande se sépare de son sorcier

Le conseil municipal a mis un terme au contrat de Ian Brackenbury Channell après vingt-trois années de magie et de divertissement.

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

«Tourista», un podcast pour découvrir les merveilles (et les pépins) du voyage

Tous les quinze jours, Maxime Musqua, Marie de Brauer et leurs invités nous emmènent à l'aventure, pour le meilleur et pour le pire.  

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

La bonne surprise d'un couple en découvrant leur excédent de bagage

En ouvrant leurs valises à l'aéroport, ni les deux Texans ni le personnel de la South West Airlines ne s'attendait à trouver ce passager bien installé dans une botte de cow-boy.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio