Culture

Cinq podcasts pour comprendre le mythe Napoléon Bonaparte

Temps de lecture : 3 min

Célébrée ou critiquée, une chose est sûre, la figure historique de Napoléon ne laisse personne indifférent.

L'un des podcasts donne la parole à Napoléon lui-même pour dérouler son récit autobiographique. | Institutnationaldhistoiredelart‎ via Flickr – Jon Tyson via Unsplash – Montage Slate.fr
L'un des podcasts donne la parole à Napoléon lui-même pour dérouler son récit autobiographique. | Institutnationaldhistoiredelart‎ via Flickr – Jon Tyson via Unsplash – Montage Slate.fr

Vous avez des podcasts à recommander? Vous voulez échanger et débattre avec d'autres passionnés? Rejoignez le Slate Podcast Club!

«Napoléon Bonaparte est une part de nous», a déclaré Emmanuel Macron lors de la commémoration du bicentenaire de sa mort tenue en grande pompe aux Invalides. On ne sait pas si Napoléon est effectivement «une part de nous» mais ce qui est certain, c'est que le personnage divise: génie bâtisseur disent les uns, despote mysogine et raciste disent les autres.

Pour que chacun puisse se faire une idée sur le personnage sans se taper le coffret en quatre volumes de sa biographie par Max Gallo, Slate a sélectionné cinq podcasts afin de mieux connaître le général devenu empereur.

Bicentenaire

«La France et la gauche éternelle»
Dépêche
Arte Radio
9 minutes

«Est-ce que la réforme des lycées de Napoléon était meilleure que la réforme de Blanquer?» Il n'y a que Livo, maître ès revue de presse sonore pour Arte Radio, pour poser ce genre de questions à des passants dans la rue. Dans l'épisode publié à l'occasion du bicentenaire de la mort de l'empereur, le trublion de l'actualité interroge l'héritage napoléonien avec l'absurdité qu'on lui connaît. Qu'aurait fait Napoléon contre le Covid-19? Aurait-il été pour les réunions non mixtes? Et en faveur de l'écriture inclusive? Une revue de presse toujours aussi drôle, surtout quand elle se moque de l'admiration vouée à Napoléon (et aussi un peu de la gauche).

Napoléon par lui-même

Moi, Napoléon
Unique héritage média
7 x 10 minutes

Imaginé pour accompagner la sortie du roman graphique éponyme de Vincent Mottez et Bruno Wennagel, le podcast Moi, Napoléon donne la parole à Napoléon lui-même pour dérouler son récit autobiographique. C'est un Napoléon au crépuscule de sa vie à Sainte-Hélène qui se remémore ses exploits et ses échecs, de son enfance en Corse à son exil forcé. Incarné par un Francis Huster grandiloquent à souhait (sait-il seulement ne pas l'être?), le Napoléon de cette fiction particulièrement bien mise en son est tout ce qu'on attend de lui: conquérant, égocentrique et vaniteux. Il lui manque seulement l'accent corse pour que le cliché soit complet, mais cela n'empêche pas la série d'être agréable à écouter.

Le réformateur

«Napoléon et l'esclavage: quelle est sa responsabilité et était-il raciste?»
Les grandes histoires de l'Est
L'Est Républicain, Le Républicain Lorrain et Vosges Matin
12 minutes

On le sait, Napoléon a réformé ou créé bon nombre d'institutions françaises qui existent encore aujourd'hui, comme la Banque de France, les Ponts et Chaussées ou bien le Code civil. Mais la réforme n'est pas toujours une bonne chose, surtout lorsqu'il s'agit de revenir en arrière en restaurant l'esclavage dans des colonies françaises quelques années après son abolition. Pour comprendre ce geste, le journaliste Grégory Barbier interroge David Chanteranne, historien et conservateur du musée Napoléon de Brienne-le-Château, et Thierry Choffat, président des Vosges napoléonniennes, dans un épisode des Grandes histoires de l'Est, un podcast de presse régionale.

Questionner l'héritage

Napoléon, l'homme qui ne meurt jamais
France Inter
9 x 47 minutes

Quel héritage Napoléon Bonaparte a-t-il vraiment laissé dans la culture française? Outre le Code civil, les lycées et la centralisation qui sont souvent cités comme de grands legs impériaux, nombreuses sont les traces de Napoléon dans notre vie quotidienne. Dans Napoléon, l'homme qui ne meurt jamais, produit par France Inter, Philippe Colin interroge l'héritage napoléonien en mélangeant interviews d'historiens, fiction et extraits de films ou d'archives. Un brin intello, ce podcast natif encore en diffusion n'hésite pas à appuyer là où ça fait mal et à parler d'esclavagisme et de virilisme. Une série intéressante qui a la bonne idée de parler de Napoléon au présent plutôt que de l'observer de loin comme une simple figure historique.

Pour les enfants

«Napoléon: à la conquête du pouvoir» et «Napoléon: l'Empire»
Les Odyssées
France Inter
2 x 15 minutes

Il fallait bien les talents d'écriture de Laure Granbesançon et de réalisation d'Anne-Sophie Ladonne pour résumer en trente minutes à peine la vie et l'œuvre de Napoléon Bonaparte, le tout à destination d'enfants. Incarné par Antoine de Caunes, le Napoléon des Odyssées de France Inter est peut-être le plus humain de cette sélection. Colérique et ambitieux, il n'en reste pas moins attachant grâce notamment aux nombreuses blagues qui ponctuent le récit en deux épisodes de son ascension puis de sa chute.

Newsletters

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

Il y a trente ans, Nirvana faisait entrer l'underground dans le mainstream

«Nevermind» ne s'est pas fait sans quelques trahisons à l'esprit et aux préceptes punk si chers aux trois musiciens.

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

James Bond se comportait comme un violeur dans ses premiers films, estime le réalisateur de «Mourir peut attendre»

Cary Fukunaga fait notamment référence à une scène d'«Opération Tonnerre», sorti en 1965.

MC Solaar est à la fois prose et combat

MC Solaar est à la fois prose et combat

Depuis des années, il incarne un rap doux et intelligible qui prône la concorde. Mais en grattant la surface, on découvre un artiste bien plus multiple et frontal qu'il n'y paraît. Rencontre avec un homme perché et peu enclin à la nostalgie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio