France / Monde

En 2009, l'UE a rejetté près de 75% des demandes d'asile

Temps de lecture : 2 min

calais
calais

En 2009, parmi les 229.500 demandes d'asile dans l'UE, 73% (soit 166.900) ont été rejetées, comme l'indique l'étude de l'Office européen des statistiques Eurostat reprise par lemonde.fr.

Seuls 12% des demandeurs ont obtenu le statut de réfugié. 11% ont obtenu une «protection subsidiaire», statut qui reconnaît l'existence de risques pour le demandeur dans son pays d'origine et empêche donc son expulsion. Enfin, 4% des demandeurs d'asile ont reçu une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires. La plupart des demandes provenaient de personnes en provenance d'Afghanistan, de Russie, de Somalie et du Kosovo.

Autre façon de lire cette même étude: «La France, première terre d'asile», comme le titre par exemple lexpress.fr. L'Hexagone a de fait enregistré le plus grand nombre de demandes d'asile (47.600), devant l'Allemagne (31.800) et le Royaume-Uni (30.300). Mais les rejets n'en sont pas moins nombreux: sur les plus de 35.000 dossiers traités en France en 2009, plus de 30.000 ont fait l'objet d'un rejet. L'Allemagne a rejeté 17.000 demandes sur les quelque 27.000 instruites.

L'étude fait écho au documentaire Les Arrivants de Claudine Bories et Patrice Chagnard, en salles depuis le 7 avril. Les séquences filmées à huis clos dans les bureaux de la Coordination pour l'accueil des familles demandeuses d'asile (Cafda) à Paris y révèlent le parcours de combattant qui s'impose à tout demandeur d'asile. Avec cette question laissée en suspens: quels sont les effets de la politique d'immigration actuelle sur ce droit issu des conventions de Genève?

[Lire l'article sur lemonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo de une: Des migrants afghans près de Calais, REUTERS/Pascal Rossignol

Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters