Monde

Au Venezuela, un gang a construit un terrain de baseball dans une prison

Temps de lecture : 2 min

Avec un gazon artificiel et un système d'éclairage de qualité.

Tren de Aragua, à l'origine de ce projet, est le groupe criminel le plus puissant du Venezuela. | Pixabay via Pexels
Tren de Aragua, à l'origine de ce projet, est le groupe criminel le plus puissant du Venezuela. | Pixabay via Pexels

C'est un équipement de bien meilleure qualité que certains de la ligue professionnelle du pays, selon les médias locaux. Un terrain de baseball a été découvert au milieu de la prison de Tocorón, située dans l'État d'Aragua, au Venezuela. Cette installation sportive aurait été construite par des membres du gang Tren de Aragua qui y sont incarcérés, rapporte un article de Vice World News.

C'est également ce que montre une vidéo vite devenue virale sur les réseaux sociaux. On y voit un gazon parfaitement entretenu, un système d'éclairage de qualité et le nom de l'un des plus grands gangs pénitentiaires du pays, Tren de Aragua, peint sur les murs du terrain. «La maison des princes. Le stade, papa. Un vrai stade de nuit», peut-on entendre dans la vidéo.

Si l'auteur de la vidéo n'indique pas la date et l'heure de l'enregistrement, ni même l'emplacement exact, le stade est clairement visible sur Google Maps et se situe bien à l'intérieur de la prison. «Cet espace était auparavant utilisé pour des entraînements de softball, puis a été réaménagé par cette organisation criminelle», confirment des responsables de la sécurité de l'établissement pénitentiaire au site d'actualités vénézuélien, Runrunes, de manière anonyme. «Ils ont même mis du gazon artificiel dessus», ajoute un responsable de la police d'Aragua.

Un projet connu

Selon les proches de certains prisonniers, le terrain n'est pas accessible à tous les détenus du centre: seuls ceux qui ont une place importante au sein de la hiérarchie du gang peuvent y aller. La voix dans la vidéo affirme même que les matchs de baseball qui s'y tiennent seraient sources de paris.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce projet était loin d'être un secret d'État. Le transfert et l'entrée de matériaux dans la prison étaient d'ailleurs connus des habitants de Maracay, la capitale de l'État d'Aragua, précise Runrunes. Cela montre à quel point les groupes criminels sont puissants et dominent le système carcéral au Venezuela, et plus globalement la société. La prison de Tocorón disposerait également d'une piscine et d'une discothèque.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Tren de Aragua est actuellement le gang le plus puissant du Venezuela, présent dans au moins dix États du pays où il contrôle le marché de la drogue. L'un de ses chefs est Héctor Guerrero, surnommé El Niño, qui s'est évadé de cette même prison en 2012 avant d'être de nouveau arrêté en 2013. Le groupe criminel est implanté dans cinq autres pays d'Amérique latine: la Colombie, le Pérou, le Brésil, le Chili et l'Équateur.

Newsletters

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

«La fin du soviétisme, le début des problèmes»: en Moldavie, les Roms sont pro-Poutine

La population rom est victime de la guerre en Ukraine comme aucune autre. Pour elle, l'ennemi est partout et le refuge nulle part.

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

En Australie, un producteur se prend 9.000 dollars d'amende pour un fromage qui pue trop

Le fabricant Yarra Valley Dairy a écopé d'une contravention à cause de l'inconfort causé par une «odeur déraisonnable» s'échappant de son installation.

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio